Tous les articles

Louvain Médical vous présente un site Internet dont l'aspect pratique, interactif et dynamique s'accorde parfaitement avec la qualité scientifique de ses articles, tant au niveau de ses actualités que de ses articles originaux.

Obstétrique

Anémie hémolytique auto-immune à anticorps chauds associée à une séroconversion cytomégalovirus durant la grossesse

Moïra Poncelet (1), Catherine Lambert (2), Pierre Bernard (1) Publié dans la revue de : Janvier 2021 Rubrique(s) : Obstétrique

L’anémie hémolytique auto-immune (AHAI) est un désordre hématologique peu fréquent, particulièrement durant la grossesse, conduisant à la destruction prématurée des hématies. Bien qu’elle puisse être idiopathique, elle peut également être secondaire à une maladie sous-jacente. Quelle qu’en soit la cause, elle est grevée d’une morbi-mortalité maternelle, fœtale et néonatale principalement liée au passage transplacentaire des immunoglobulines de type IgG. Ceci souligne l’importance du diagnostic de cette pathologie et de sa prise en charge, ce qui représente un réel défi en l’absence de lignes de conduite bien codifiées dans la littérature.

Lire plus

Grossesse et COVID-19

Corinne Hubinont, Frédéric Debieve, Pierre Bernard Publié dans la revue de : Mai 2020 Rubrique(s) : Obstétrique

La pandémie due au coronavirus COVID-19 touche également la femme enceinte. Si la grande majorité des patientes infectées sont peu symptomatiques, environ 10% d’entre elles peuvent présenter une pneumopathie qu’il est important de diagnostiquer et traiter. Les premières données de la littérature suggèrent une prise en charge similaire à celle de la population générale. Il existe un risque plus important d’accouchement prématuré nécessitant d’administrer en cas d’accouchement imminent, des corticoïdes pour la maturation pulmonaire fœtale. La voie d’accouchement doit être guidée par l’histoire obstétricale même si on retrouve une grande proportion de césariennes dans les séries publiées. L’anesthésie locorégionale est autorisée. À ce jour, on ne décrit que quelques cas de transmission materno-fœtale, plutôt lié à une transmission per- ou postpartale. Le taux de morbidité et de mortalité périnatale est très bas. Une seule mort maternelle a été décrite. L’allaitement maternel est autorisé avec les mesures de protection (désinfection des mains, masque pour l’accouchée). En conclusion, l’ensemble des études actuelles suggère que la femme enceinte infectée par le COVID-19 et son nouveau-né ont un bon pronostic d’évolution mais il faudra attendre de disposer de grandes séries multicentriques et bien documentées pour confirmer ces données.

Lire plus

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :