Tous les articles

Louvain Médical vous présente un site Internet dont l'aspect pratique, interactif et dynamique s'accorde parfaitement avec la qualité scientifique de ses articles, tant au niveau de ses actualités que de ses articles originaux.

Diabétologie

Coût-Efficacité des nouveaux traitements de la rétinopathie diabétique sévère

Ann Pascale Guagnini Publié dans la revue de : Mars 2018 Rubrique(s) : Diabétologie

Le traitement de la rétinopathie diabétique sévère connait une révolution ces dernières années avec l’introduction des anti-Vascular Endothelial Growth Factor (anti-VEGF) dans la pratique ophtalmologique (1).

Lire plus

L’autosurveillance glycémique par capteurs : quel rapport coût-bénéfices ?

Vanessa Preumont, Stéphanie Rouhard Publié dans la revue de : Mars 2018 Rubrique(s) : Diabétologie

Les systèmes de contrôle de la glycémie FreeStyle Libre® et Guardian Connect® sont disponibles en Belgique pour les patients diabétiques de type 1 et pour les sujets qui n’ont plus de sécrétion insulinique résiduelle. Le FreeStyle Libre® permet de remplacer les autocontrôles glycémiques capillaires recommandés, sans nécessité de réaliser des calibrations. Sa précision est comparable à celle des monitorings glycémiques continus actuellement disponibles. Il peut être utilisé chez les adultes, les enfants et les femmes enceintes. Dans les études randomisées, son utilisation est associée à une réduction des hypoglycémies et, dans les études observationnelles, à une amélioration de l’hémoglobine glyquée. La satisfaction des utilisateurs est grande alors que les effets secondaires sont relativement faibles. Les informations concernant les glycémies peuvent être résumées dans un profil ambulatoire, aidant à adapter les doses d’insuline. Des études complémentaires sont nécessaires pour évaluer à long terme l’impact de son usage sur l’hémoglobine glyquée et sur la qualité de vie.

Lire plus

Le diabétique de type 2 maigre et métaboliquement sain : fiction ou réalité ?

Michel P. Hermans Publié dans la revue de : Mars 2018 Rubrique(s) : Diabétologie

Alors que la pandémie actuelle de DT2 est étroitement liée à une augmentation globale de l’obésité, il existe des formes moins courantes caractérisées par une absence d’obésité/surpoids, qui méritent une attention plus spécifique pour l’évaluation du risque cardio-vasculaire et la gestion de l’hyperglycémie. On a beaucoup disserté au sujet d’une sous-variété d’obésité « saine » qui existerait chez une minorité de sujets en surpoids, et vice versa, sur les caractéristiques d’une « obésité métabolique » (MO), une série d’anomalies métaboliques habituellement présentes chez l’obèse qui sont retrouvées chez certains individus de poids normal. Un moyen d’aborder ce paradoxe métabolique est de distinguer les individus en tenant compte à la fois de l’indice de masse corporelle (IMC; poids normal (NW; normal weight) vs surpoids/obésité (O; obese) et du phénotype cardio-métabolique (sain (MH; metabolically healthy) ou malsain, selon la présence de traits liés à l’obésité, tels que la résistance à l’insuline (IR) et le syndrome métabolique [MetS]). Cette approche permet de catégoriser les individus en quatre groupes: (i) poids normal et métaboliquement sain (MHNW); (ii) poids normal mais métaboliquement obèse (MONW); (iii) obésité métaboliquement saine (MHO); et (iv) obésité malsaine (MOO).

Lire plus

“ L’obèse métaboliquement sain ” : mythe ou réalité ?

Jean-Paul Thissen Publié dans la revue de : Mars 2018 Rubrique(s) : Diabétologie

L'obésité est associée à une réduction de l’espérance de vie, liée en grande partie à une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires. Néanmoins, une proportion substantielle de sujets obèses ne présente pas les facteurs de risque cardio-métabolique classiquement associés à l’obésité, d’où le concept d’obèse métaboliquement sain ou « Metabolically Heathy Obese » ou MHO. Le pronostic du sujet MHO reste néanmoins controversé, en partie en raison de l’absence de définition standard et du caractère probablement transitoire de cette condition.

Lire plus

L’insuline aspart à action ultra-rapide FIASP® : un nouvel atout dans le traitement du diabète

Mirela Morisca-Gavriliu, Michel P. Hermans, Dominique Maiter, Vanessa Preumont Publié dans la revue de : Février 2018 Rubrique(s) : Diabétologie

L’insuline FIASP (« faster insulin aspart ») est une nouvelle formulation originale d’insuline qui associe l’insuline aspart et deux excipients, à savoir une vitamine (niacinamide) et un acide aminé (L-arginine), en vue d’accroitre le taux d’absorption initial de l’insuline après injection sous-cutanée et de favoriser ainsi un effet anti-hyperglycémiant plus précoce au moment des repas. Son profil d’efficacité et son innocuité ont été étudiés dans le programme d’essais cliniques Onset. Ces premières études cliniques ont démontré que l’utilisation de la FIASP est associée à un meilleur contrôle glycémique post-prandial précoce, en comparaison à l’aspart chez des sujets diabétiques de type 1 et de type 2. Cette insuline analogue FIASP devrait être commercialisée en Belgique très prochainement.

Lire plus

Les sulfamidés hypoglycémiants en 2018 : généralités et spécificités

Martin Buysschaert Publié dans la revue de : Janvier 2018 Rubrique(s) : Diabétologie

Les sulfamidés hypoglycémiants sont une option thérapeutique en bithérapie après échec de la metformine ou en trithérapie dans le diabète de type 2.

Lire plus

Les SGLT-2 inhibiteurs sont-ils une approche thérapeutique holistique du diabète de type 2 ? Le point après l’essai EMPA-REG OUTCOME

Martin Buysschaert Publié dans la revue de : Mai 2017 Rubrique(s) : Diabétologie

Les inhibiteurs des transporteurs SGLT-2 (gliflozines) sont une nouvelle classe de médicaments glucorétiques qui amènent en parallèle d’une réduction de l’hémoglobine glycatée, une perte pondérale et une amélioration de la tension artérielle chez des patients diabétiques de type 2. L’empagliflozine (Jardiance®) a fait l’objet d’études structurées le confirmant. EMPA-REG OUTCOME, un essai international récemment publié, vient en outre de mettre en évidence un bénéfice cardiovasculaire et rénal majeur sous empagliflozine chez des patients diabétiques de type 2 à haut risque cardiovasculaire. Jardiance® réduit en effet les risques de mortalité totale et, plus spécifiquement, de mortalité cardiovasculaire, respectivement de 32% et 38% par rapport au placebo, et celui d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque de 35%. Le risque de survenue ou d’aggravation d’une néphropathie chez ces malades est également diminué de 39%.

Mots-clés

Diabète de type 2, empagliflozine, complications cardiovasculaires, néphropathie, traitement

Lire plus

Le traitement moderne du pied diabétique : le point de vue du chirurgien orthopédiste

Dan Putineanu, Thomas Schubert Publié dans la revue de : Mars 2017 Rubrique(s) : Diabétologie

Dans le cadre de la prise en charge multidisciplinaire du pied diabétique, la chirurgie garde un rôle prépondérant dans la prévention et le contrôle de l’infection, dans la reconstruction osseuse et des tissus mous, dans le sauvetage d’un membre ou dans l’exécution d’une amputation qui sera la plus distale possible tout en obtenant un moignon d’amputation correct. Il y existe une multitude de techniques chirurgicales à disposition du chirurgien pour atteindre l’ensemble de ces objectifs.

Lire plus

L’imagerie diagnostique dans l’artérite des membres inférieurs du patient diabétique

Frank Hammer Publié dans la revue de : Mars 2017 Rubrique(s) : Diabétologie

L’écho-Doppler couleur (EDC) des artères périphériques, examen non-invasif par excellence, reste l’examen incontournable dans le bilan initial chez un patient présentant des signes d’ischémie aigue ou chronique. Pour une cartographie plus exhaustive et précise des lésions on s’orientera vers des techniques volumétriques performantes comme le scanner multi-coupes ou la résonance magnétique nucléaire. Ces techniques sont onéreuses et nécessitent l’injection d’un produit de contraste. Elles ne sont donc pas totalement sans risques et sont généralement proposées lorsqu’on envisage un geste de revascularisation, ou si l’écho-Doppler ne permet pas d’orienter correctement la prise en charge médicale. L’angiographie digitalisée reste l’examen étalon-d’or compte tenu de son excellente résolution spatiale et qualité d’image. Cet examen offre la possibilité d’un traitement endo-vasculaire dans la foulée.

Lire plus

La prise en charge du pied diabétique : de la nécessité d'une équipe pluridisciplinaire

Laura Orioli, Bernard Vandeleene Publié dans la revue de : Mars 2017 Rubrique(s) : Diabétologie

L'ulcère du pied complique l'évolution du diabète dans 20% des cas. La neuropathie en est la cause première tandis que l'infection et l'artérite influencent profondément la prise en charge et le pronostic. Son évaluation doit être systématique à l'aide de la classification PEDIS.

L’évaluation et la prise en charge de l'ulcère du pied nécessitent une équipe médicale mais également paramédicale pluridisciplinaire et inter-métiers. Un dialogue entre les lignes de soins et le respect de leurs rôles respectifs est également crucial. Ainsi, l'infection profonde et étendue, le pied de Charcot et l'artérite sévère requièrent une prise en charge dans un centre de référence.

Lire plus

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :