Revue de la Faculté de Médecine
et Médecine dentaire
de l'Université catholique de Louvain

Qui sommes-nous?

Louvain Médical est la revue de la Faculté de médecine et médecine dentaire de l'Université catholique de Louvain (UCLouvain). Par ses articles d'expertise scientifique, venus d'horizons médicaux multiples, Louvain Médical diffuse des informations utiles et pertinentes et est un outil de formation continue par excellence.

Qui sommes-nous?

Publication de Juin-Juillet-Août 2021

  • Anticorps antinucléaires
  • Kétamine en salle d'urgence
  • Urticaire au froid
  • Montres connectées et fibrillation auriculaire
  • Doctorats Honoris Causa 2021
Consulter la Revue

Renouvelez votre cotisation 2021 Louvain Médical-AMA !

  • Package Revue + Site Internet + Application mobile
  • Cotisations déductibles fiscalement.
  • Accès en ligne offert aux étudiants de Master et aux assistants de 1e et 2e année.
Je cotise

Tous les articles

Webinaires

Fibrillation Auriculaire : les montres connectées pour la...

Les derniers Guidelines de la fibrillation atriale (FA) ont été publiés fin août 2020, coïncidant avec le Congrès Européen de Cardiologie (ESC)1. Cet épais document de 126 pages insiste sur de nombreux points dont la prise en charge qui devient non seulement spécialisée mais surtout pluridisciplinaire

Lire la suite

Doctorats Honoris Causa 2021

Doctorats Honoris Causa 2021 de la Faculté de Médecine et de l...

Le 19 mai dernier, le Secteur des Sciences de la Santé de l’UCLouvain a remis sa plus haute distinction à 3 personnalités du monde médical pour leur contribution majeure, le Professeur Bruno Crestani (Université de Paris et Hôpital Bichat, France), le Professeur Amit Nathwani (University College London et Royal Free Hospital, UK) et le Professeur Marc Pfeffer (Harvard University et Brigham et Women’s Hospital, USA). À l’occasion de cette cérémonie virtuelle, les contributions de ces chercheurs de renom dans la compréhension de la pathophysiologie de la fibrose pulmonaire, le développement de la thérapie génique en vue du traitement de l’hémophilie et le rôle de l’inhibition de l’enzyme de conversion dans l’infarctus du myocarde ont été présentées et mises à l’honneur. C’est un résumé de ces accomplissements scientifiques par des médecins d’exception que partagent avec vous les parrains et marraines issus des services de pneumologie et d’hématologie et du département cardiovasculaire des Cliniques universitaires Saint-Luc.

Lire la suite

Cas cliniques

Urticaire au froid

L’urticaire au froid acquis est une forme d’urticaire physique induit par le contact avec un environnement froid (eau, air), mais aussi avec un objet, un aliment ou une boisson froide. L’intensité de la réaction peut être très variable, allant d’une/de plusieurs plaques d’urticaire superficielles localisées/diffuses jusqu’à un choc anaphylactique. En cas d’anaphylaxie sévère, ce sont surtout les systèmes cardio-vasculaire et respiratoire qui sont impliqués et ces cas surviennent majoritairement lors d’activités aquatiques en eau froide. Le diagnostic est avant tout basé sur l’histoire clinique et sur la réalisation du test au glaçon. La prise en charge se base sur la prise d’un antihistaminique et l’emploi d’un stylo auto-injecteur d’adrénaline en cas de réaction anaphylactique. Une éducation aux facteurs de risque doit être également effectuée, en mettant en garde contre l’immersion dans des eaux inférieures à 25°C et l’ingestion d’aliments très froids. Le diagnostic différentiel se fait entre les différentes formes d’urticaires chroniques physiques.

Lire la suite

Urgences

La kétamine en médecine d'urgence : une molécule ancienne...

La kétamine est une drogue ancienne (premières utilisations dans les années 60 en anesthésie) mais très particulière : elle est hypnotique, amnésiante, bronchodilatatrice, antidépressive et analgésique, le tout avec un profil d’utilisation sûr. Elle préserve les réflexes de protection des voies aériennes ainsi que la fonction respiratoire, assure une stabilité hémodynamique et a une activité sympathique majorée. Ces propriétés en font une molécule idéale pour la gestion des patients en état critique. En salle d’urgence, elle a déjà une place pour l’aide à l’intubation, la sédation et l’antalgie. Récemment, ses indications se sont étendues à la psychiatrie ainsi qu’à la neurologie.

Lire la suite

Rhumatologie

Les auto-anticorps antinucléaires : simplifions ce casse-tête !

Les auto-anticorps antinucléaires (AAN) sont fréquemment recherchés mais leur interprétation n’est pas toujours aisée, en particulier lorsqu’ils sont demandés face à un tableau clinique atypique ; leur détection relève alors souvent d’une découverte fortuite. L’objectif de cet article est de revoir la place du dosage des AAN en clinique et leur signification en fonction du contexte du patient.

Lire la suite

Médecine Générale

Comprendre le vécu de l’aidant proche d’une personne âgée...

Les aidants proches d’une personne âgée dépendante sont de plus en plus nombreux en Belgique, et constituent un groupe vulnérable en raison de la charge physique ou mentale induite par leur rôle. Neuf aidants proches aux profils variés ont été interrogés via des entretiens individuels semi-dirigés dans le but de mieux comprendre leur vécu et clarifier la place que peut prendre le médecin généraliste dans cette problématique. L’analyse des témoignages révèle la présence d’une interdépendance physique et psychique entre l’aidant et l’aidé à la base de nombreuses mésententes au sein de la dyade, et le manque de référencement centralisé des aides extérieures. Le médecin généraliste, en première ligne de soins, pourrait alors jouer un rôle clé dans l’identification précoce de la souffrance de l’aidant proche à condition d’avoir une démarche proactive. Il pourrait également centraliser les aides disponibles et en informer l’aidant et l’aidé.

Lire la suite

Urgences

Les ‘NSP’- nouvelles substances psychoactives Tableaux...

Ces vingt dernières années, de ‘Nouvelles Substances Psychoactives – NSP’ sont apparues sur le marché européen de la drogue et leur consommation tend à croître dans la population. Le groupe des ‘NSP‘ comprend des drogues synthétiques, modifiées chimiquement à partir des drogues ‘classiques’ : héroïne, cannabis, cocaïne, amphétamine. Elles peuvent agir simultanément sur différentes catégories de récepteurs et induire ainsi des tableaux cliniques complexes.

La prise en charge de ces intoxications repose sur l’adage ‘traiter le patient, non le poison’, et est principalement symptomatique compte tenu de l’absence de test diagnostique spécifique et rapide, et de l’absence d’antidotes. L’identification de l’intoxication, l’évaluation clinique et paraclinique et l'évolution du patient guident les traitements.

Lire la suite

Urologie

Fistules urétéro-artérielles : mise au point et avancées...

Les fistules urétéro-artérielles (FUAs) sont la conséquence d’un processus inflammatoire chronique aboutissant à la fragilisation des parois artérielle et urétérale en regard de leur croisement. Le nombre de cas de FUAs décrits dans la littérature augmente constamment ces dernières années. La plupart de ces fistules sont secondaires à une exposition à un ensemble de facteurs de risque typiques. La suspicion clinique de FUA constitue une étape clé pour assurer un diagnostic rapide et une prise en charge appropriée. Le traitement des FUAs a évolué au cours du temps et repose actuellement sur une approche endovasculaire. Malgré les avancées techniques, tant diagnostiques que thérapeutiques, la morbi-mortalité de ces fistules reste élevée.

Ce travail, basé sur deux cas cliniques dont la présentation et la prise en charge diffèrent fortement, illustre l’hétérogénéité de cette pathologie souvent méconnue et propose une revue des recommandations actuelles à son sujet.

Lire la suite

Ophtalmologie

Malvoyance et chirurgie bariatrique

Objectifs

- Rapporter un cas d’une hypovitaminose A sévère, responsable d’une cécité bilatérale, 10 ans après une dérivation bilio-pancréatique.

- Rappeler la nécessité d’une supplémentation précoce afin d’obtenir une rémission des manifestations visuelles.

Méthode

Cas clinique, revue de la littérature

Résultat

Un homme de 36 ans, suivi et traité pour un kératocône, est référé pour un déficit visuel bilatéral progressif. Les antécédents médicaux révèlent une chirurgie par by-pass gastrique 10 ans auparavant, suivi d’une dérivation bilio-pancréatique.

L’examen ophtalmologique révèle une cécité bilatérale et une sècheresse oculaire sévère. Le fond œil n’est visible que à l’OD : le nerf optique est pale et la rétine présente un remaniement pigmentaire diffus. L’électrorétinogramme ne montre aucune réponse. Les analyses biologiques montrent un taux indétectable de vitamine A, des taux faibles de Cu, Zn, 25OHvitamine D et E. Le diagnostic de rétinopathie et neuropathie optique sur carences nutritionnelles est posé. Un traitement par supplémentation vitaminée a permis une amélioration de la vision de l’œil droit uniquement.

Conclusions

La carence en vitamine A associée à une cécité irréversible, est un tableau rarement rencontré dans les pays industrialisés. La malabsorption digestive, notamment celle induite par la chirurgie bariatrique, particulièrement la dérivation bilio-pancréatique, en constitue une cause fréquente. La reconnaissance des symptômes précoces, xérophtalmie et héméralopie, est primordiale pour un traitement curatif.

Lire la suite

Editorial

Webinaire du Louvain Médical, Premier succès

Le premier webinaire du Louvain Médical organisé le 25 mars dernier a remporté un vif succès. Plus de 350 inscrits et près de 300 participants pour une première édition plébiscitée. Sujets d’intérêt, horaires respectés, accréditation sollicitée, soutien technique de qualité, neutralité scientifique, autant de conditions et d’ingrédients pour nourrir le succès de cette première expérience.

Lire la suite

Devenir auteur

Que vous soyez Médecin actif,

Médecin retraité, Assistant, Etudiant,

N'hésitez pas à nous soumettre un article dans votre domaine d'expertise

En savoir plus

 

 

 

L’outil STOPP/START.v2 permet l’évaluation des traitements médicamenteux prescrits aux patients de 65 ans et plus.

 

Cet outil, destiné à tous les milieux de soins, stimule la réflexion et la remise en question des médicaments pris par les patients, en particulier les médicaments des systèmes nerveux et cardiovasculaire.

Lire plus

Nos partenaires