Tous les articles

Louvain Médical vous présente un site Internet dont l'aspect pratique, interactif et dynamique s'accorde parfaitement avec la qualité scientifique de ses articles, tant au niveau de ses actualités que de ses articles originaux.

Flash ECU_UCL

Congrès ECU-UCL des 28, 29 et 30 mai 2015 : un succès d...
Ph. Hainaut Juin 2015

Une fois encore, vous avez été très nombreux à rejoindre le congrès annuel de l’ECU (Enseignement Continu Universitaire) – UCL, sur le site de Louvain-en-Woluwe.

L’initiative de donner la parole à plusieurs « petites » spécialités (ORL, ophtalmologie, nutrition, neurologie, pathologies du pied…) a rencontré un franc succès. Nous avons pu bénéficier d’exposés de très haute qualité et d’échanges souvent nourris avec l’auditoire.

Lire la suite

Actualité facultaire

178e promotion des médecins de l’U.C.L.
D. Vanpee, J. Melin Juin 2015

178e promotion des médecins de l'U.C.L.

Lire la suite

Cardiologie

Benzodiazépines : stratégies et place en 2015
Ch. Reynaert, D. Jacques, N. Zdanowicz, S. De Mesmaeker Juin 2015

À partir des années 1990, les benzodiazépines (BZD) ont été très décriées. Quelle place ont-elles en 2015 ? Quelles sont les guidelines strictes et leurs emplois raisonnés ?

Méthode

Revue de la littérature et recherche clinique sur leur consommation au CHU Dinant

Résultat

La consommation des BZD en France et en Belgique reste élevée. En hôpital général, sur les 16.821 hospitalisations de 2013, plus de 1 patient sur 2 en reçoit. Ces fréquences montrent l’écart qui existe entre les guidelines et la pratique. L’absence d’alternative suffisamment efficace est responsable d’une part de ces chiffres. Les BZD gardent une place importante dans les traitements des crises d’angoisse, de l’anxiété généralisée et des sevrages.

Conclusion

Même si les guidelines placent les antidépresseurs en 1ere ligne pour le traitement des troubles anxieux, il est encore aujourd’hui impossible de se passer des BZD. Un usage raisonné devrait en permettre un emploi au maximum d’efficacité, en réduisant le risque de dépendance et la consommation globale.

 

 

 

Lire la suite

Diabétologie et Nutrition

Traitement des dyslipidémies et risque de cardiopathie...
M.F. Rousseau, M.P. Hermans, S.A. Ahn Juin 2015

Le diabète est un facteur de risque cardiovasculaire (CV) majeur; son influence sur le taux de survenue d’événements CV au cours d'un essai clinique qui inclut une sous-cohorte de diabétiques n'a pas encore fait l'objet d'une évaluation quantifiée. Ce travail a déterminé dans quelle mesure un diabète à l'inclusion, à titre individuel ou à un niveau de sous-groupe de patients, augmente le risque résiduel CV au cours d'un essai clinique randomisé. Cette méta-analyse a repris les critères principaux d’essais prospectifs-clés, pour lesquels la proportion de diabétiques à l’inclusion était connue, y compris les études ayant spécifiquement rapporté des résultats pour leurs sous-groupes de diabétiques. L’analyse a permis de quantifier formellement la relation linéaire entre la prévalence du diabète et les taux de maladies CV. La composante de risque CV absolu et relatif résiduel associé à la présence à l’inclusion de diabétiques peut ainsi être facilement prédite à partir d’équations linéaires mettant en relation la prévalence du diabète et différents critères de survenue d’événements CV.

Lire la suite

Cas cliniques

L’autotransplantation rénale dans le Loin Pain Haematuria...
H. Yildiz, J. Ravaux, L. De Pauw, M. Lambert, M. Mourad Juin 2015

Nous rapportons ici le cas d’une patiente de 29 ans atteinte d’un « Loin Pain Haematuria Syndrome » (LPHS) pour lequel une autotransplantation rénale droite a été réalisée. Comme le diagnostic a été posé il y a moins d’un an, un traitement visant une gestion optimale des douleurs par les services d’algologie et de psychothérapie a été proposé dans un premier temps. Néanmoins, à la suite d’une revue de la littérature, ce cas clinique soulève la question de la place de l’autotransplantation rénale dans la prise en charge de cette entité clinique rare. Il s’agit du deuxième cas de LPHS recensé aux Cliniques universitaires Saint-Luc.

 

 

 

Lire la suite

Cas cliniques

A complex cause of lymphadenopathies and fever in a patient...
C. Panizo Santos, J.L. Solorzano, M. Valet Juin 2015

We report the case of a 66 year-old woman with an eleven-year history of thyroid large B-cell lymphoma, treated with chemotherapy, surgery and radiotherapy, achieving remission, who presented fever and lymphadenopathies. The diagnosis procedure, including biopsy, concluded a Kikuchi disease, a rare, benign, immune disease characterised by fever and lymphadenopathies, generally occurring in young women. Given the symptoms persistence, a second lymph node biopsy was performed 3 months later, showing a mixed cellularity (T- and B- cells) lymphoma which could be either a biclonal or a T-cell rich/ histiocyte rich large B-cell lymphoma. The patient was treated with 4 cycles of R-megaCHOP regimen, followed by autologous stem-cell transplantation. Evidence is lacking to determine whether this lymphoma, the first lymphoma and the Kikuchi disease are linked.

 

 

 

Lire la suite

Éthique

Questions éthiques relatives à la personne trisomique en fin...
A. Hanot, A. Hanson, I. Dagneaux, J. Hammer, M. Holderbeke, Q. Gilliaux, S. Haeck, V. Gilliaux Juin 2015

Une situation vécue a interpellé des étudiants en médecine. Un patient âgé de 54 ans, atteint du syndrome de Down, arrive au service des urgences avec une altération de l’état général et une suspicion de pneumonie ; il a présenté récemment un épisode de rectorragies et des douleurs abdominales. Quelle est l’attitude diagnostique la plus adéquate ?

À partir de sources scientifiques, éthiques et juridiques, nous apportons une vision nouvelle quant à l’approche de ce type de situation.

 

 

 

Lire la suite

Flash ECU_UCL

Une nouvelle spécialisation ouverte aux médecins : la...
F. Adam, P. De Sutter Juin 2015

La sexologie est une discipline en plein développement car l’évolution des moeurs va vers une demande d’aide croissante des patients souffrant de dysfonctions sexuelles. Il existe actuellement encore de nombreuses cliniques et hôpitaux en Belgique qui n’ont pas de sexologue. Plusieurs régions de Wallonie sont dépourvues de sexologues universitaires. Cet article vise à mieux comprendre les offres de formations existantes à l’UCL.

Lire la suite

In Memoriam

PROFESSEUR JEAN-JACQUES HAXHE 1930-2015
E. Coche Juin 2015

Jean-Jacques Haxhe (1930-2015)

Lire la suite

Éthique

LES LEÇONS MÉDICALES DE LA GRANDE GUERRE
R. Reding, R. Vanwijck Avril 2015

R. Vanwijck*, R. Reding**

De la guerre 14-18, on peut tirer quelques leçons médicales.
Le parage chirurgical immédiat des plaies de guerre fût imposé sur le front belge car les délabrements tissulaires étaient majeurs, responsables de diverses infections et de la redoutable gangrène gazeuse. La chirurgie de cette guerre a bénéficié des progrès de l’anesthésie générale et régionale, des transfusions sanguines et de l’avènement de la chirurgie réparatrice des « gueules cassées ». Les infirmières ont joué un rôle déterminant notamment à l’Hôpital de l’Océan qui devint un hôpital reconnu pour ses avancées thérapeutiques et de recherches.

The following lessons may be drawn from the First World War
Immediate debridement of war wounds was mandatory to reduce the incidence of infections and mainly of gazeous gangrene. Surgery gained from the progresses of general and regional anesthesia, blood transfusions, antisepsis and from the birth of reconstructive surgery of the wounded faces. Nurses played also an important role at the « Hôpital de l’Océan »which became famous for its therapeutic and research advances.

KEY WORDS : 14-18 war, infections, surgery, anesthesia, transfusion, radiology, nurses
 

Lire la suite