Tous les articles

Louvain Médical vous présente un site Internet dont l'aspect pratique, interactif et dynamique s'accorde parfaitement avec la qualité scientifique de ses articles, tant au niveau de ses actualités que de ses articles originaux.

Cas cliniques

Pathologies urologiques induites par l’infection COVID-19, une...
Nathan Wirtzfeld*, Gwenola Mambour**, Bertrand Tombal***, Annabelle Stainier*, Roland Vaesen*, Frédéric Leduc* Avril 2022

La maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) est une maladie infectieuse émergente causée par le coronavirus SARS-CoV-2, qui démontre une capacité d'envahir les cellules endothéliales provoquant une inflammation systémique et un état d’hypercoagulabilité sanguine. Cette revue systématique de la littérature rapporte les différentes atteintes urologiques observées dans le décours d’une infection au COVID-19, en partant d’un cas de maladie de Lapeyronie. Un seul cas de maladie de Lapeyronie post-COVID-19 est à ce jour décrit dans la littérature. La maladie de Lapeyronie doit être considérée comme une séquelle possible de l'infection au COVID-19 et les professionnels de la santé doivent se renseigner sur les antécédents d'infection au COVID-19 chez les patients présentant une maladie de Lapeyronie.

Lire la suite

Pédiatrie

Comparaison d’un test antigénique rapide versus Polymerase...
Claire Sommelette (1), Marc Bourgeois (2), David Tuerlinckx (3) Avril 2022

Les virus sont une des causes fréquentes d’infection respiratoire chez les enfants. Cette étude a pour but de comparer la performance d’un test antigénique rapide par rapport à la méthode de Polymerase Chain Reaction (PCR) pour la détection de 3 virus (le virus respiratoire syncytial [RSV], l’adénovirus [ADV] et l’influenza A/B [INF A/B]). Nous rapportons les résultats d’une étude prospective réalisée dans le cadre de la surveillance des infections respiratoires aiguës (IRA) de Sciensano (Institut de Santé Publique en Belgique). Entre octobre 2018 et avril 2019, 140 échantillons de cellules naso-pharyngées prélevés chez 135 enfants hospitalisés pour IRA au CHU Dinant -Godinne (Belgique). Le test antigénique rapide est revenu positif pour 71/140 (50.7%) échantillons tandis que la PCR est revenu positive pour au moins un virus pour 123/140 (87.8%) échantillons. Nous avons déterminé la sensibilité (Se), spécificité (Sp), valeur prédictive positive (VPP) et valeur prédictive négative (VPN) du test rapide par rapport à la RT-qPCR (PCR) utilisée comme gold standard. Les résultats pour le test antigénique rapide pour le RSV sont respectivement de Se 80.3% ; Sp 100%, VPP 100% et VPN 85% ; pour le ADV : Se 6.25%, Sp 99%, VPP 66.7% et VPN 78.1% et pour INF: Se 87.5%, Sp 98.4%, VPP 87.5% et VPN 98.4%.

Lire la suite

Hématologie

Anticoagulation dans le syndrome antiphospholipide
Catherine Lambert Avril 2022

Le syndrome antiphospholipide est une pathologie thrombotique sévère à risque élevé de récidives. Depuis de nombreuses années, le traitement standard des compli-cations thrombotiques du syndrome antiphospholipide repose sur une anticoagulation par les anti-vitamine K. Au cours de la dernière décennie, les anticoagulants oraux directs se sont imposés comme le traitement anticoagulant de choix de la maladie thrombo-embolique veineuse dans la population générale. Cet article a pour but de revoir les modalités et les objectifs du traitement anticoagulant dans le syndrome antiphospholipide et de discuter la place potentielle des anticoagulants oraux directs dans cette indication.

Lire la suite

Hématologie

VEXAS : une nouvelle entité au carrefour de la rhumatologie...
Séverine Wautier*, Hélène Houssiau*, Nicole Straetmans (1) Avril 2022

Le syndrome VEXAS (Vacuoles, E1 enzyme, X-linked, Autoinflammatory, Somatic) récemment décrit est une pathologie inflammatoire secondaire à une mutation somatique du gène UBA1 au niveau des cellules myéloïdes. Les patients sont généralement des hommes âgés de plus de 40 ans lors du diagnostic qui présentent des atteintes récurrentes inflammatoires et /ou rhumatologiques (fièvre, vasculite, arthrite, chrondrite), ainsi que des anomalies hématologiques telles que la présence de vacuoles au niveau des cellules médullaires, signe caractéristique (bien que non spécifique) de la pathologie. Le VEXAS est associé à diverses maladies hématologiques comme la myélodysplasie et le myélome multiple. Il augmente également le risque d’évènements thrombo-emboliques. La mortalité liée à l’affection est importante (entre 25 et 35% à 5 ans). Au niveau thérapeutique, la maladie est souvent cortico-résistante. Les anticorps monoclonaux anti-IL6 et les inhibiteurs de JAK2 semblent prometteurs, et des études évaluant leur efficacité sont actuellement en cours. La seule option curative est l’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques, réservée aux patients jeunes sans comorbidités.

Lire la suite

Ama Contacts

Pédagogie médicale au sein de la Faculté de Médecine de l'...
Jean-François Denef Avril 2022

« Les NTIC permettront de passer progressivement d’un espace limité à un espace de communication hors du temps et du lieu entre tous les acteurs du monde de la santé, y compris les patients. Mais elles ne remplaceront pas l’apprentissage au lit du malade et la relation médecin patient qui restent le cœur de la profession médicale »

Jean-François Denef. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) dans la formation médicale, au service de l’acquisition et du développement des compétences professionnelles. Pédagogie Médicale. Volume 2/ Numéro 1 ; février 2001. 42-50.

« Sans doute les TIC peuvent-elles compléter et enrichir la formation initiale et progressivement remplacer les formes traditionnelles d’enseignement dans la formation continue. Cependant la formation médicale a des spécificités, le rôle du patient y est fondamental, l’expérience personnelle du contact, de la relation médecin - malade représente une part importante de l’apprentissage. Peut-elle être, en partie du moins, remplacée par des outils de simulation de patients? De même, la relation avec le professionnel, l’apprentissage de sa manière de raisonner et de construire son savoir joue un rôle fondamental dans l’apprentissage du raisonnement clinique »

Jean-François Denef. Evaluer les nouvelles technologies, oui, certes, mais comment ? Pédagogie Médicale. Volume 4/Numéro 4. ; novembre 2003.197-198.

Lire la suite

Ama Contacts

Place centrale d’une évaluation de qualité des étudiants
Georges Bordage Avril 2022

L’évaluation des étudiants est utile à plusieurs acteurs à la fois.

Lire la suite

Ama Contacts

Clinical reasoning education : helping medical students think...
Olle ten Cate Avril 2022

Clinical reasoning is a fundamental activity of daily medical practice and reflects the mental processes of physicians during patient encounters, from which conclusions are drawn about the nature and possible causes of patients’ complaints or abnormal conditions, about likely diagnoses, and about actions to be undertaken.

Lire la suite

Cas cliniques

Un effort sportif intense pas si anodin en pédiatrie
Emmy Hoornaert¹, Jean-Luc Hennecker¹, Simon Vandergugten², Nathalie Blavier¹, Véronique Maes¹ Mars 2022

La pyomyosite est une infection bactérienne musculaire aigue survenant à la suite d’une bactériémie (souvent associée au Staphylococcus aureus). Son incidence est plus élevée dans les pays tropicaux, raison pour laquelle elle est parfois dénommée “pyomyosite tropicale”. Notons que son incidence mondiale augmente et n'est plus restreinte à ces pays.

La symptomatologie de la pyomyosite de l’obturateur est souvent confondue avec celle d’autres pathologies notamment de l’arthrite septique. Le manque de connaissances actuel sur la pyomyosite mène souvent à un délai diagnostique et thérapeutique. L’IRM est le meilleur outil diagnostic. Le traitement se base sur le repos, une antibiothérapie et, selon évolution, un drainage percutané ou chirurgical dépendant du délai diagnostique et de l’extension de l’infection.

Lire la suite

Anesthésiologie

Quel est l’intérêt de comprendre les propriétés du glycocalyx...
Alexandre Boulanger1, Anne-Sophie Dincq1, Benoit Rondelet2, Maximilien Gourdin1 Mars 2022

La COVID-19 est une maladie infectieuse émergente virale causée par la souche de coronavirus SARS-CoV-2. Après presque deux années de pandémie, les cliniciens ont beaucoup progressé dans les connaissances des manifestations cliniques de la maladie, notamment en mettant en avant la place du glycocalyx endothélial. Ce dernier est une structure complexe micro-fibrillaire située au pôle apical de la cellule endothéliale, constituant la barrière histologique entre la cellule et la lumière vasculaire et se comportant comme un organe à part entière. L’étude physiopathologique de ce dernier a permis de mettre en évidence l’intérêt de celui-ci dans la compréhension de la COVID-19 et de ses complications.

Cette revue a donc pour but d’appréhender cette maladie sous un angle différent et se propose de résumer les données pertinentes pour le clinicien que nous avons apprises depuis deux ans.

Lire la suite

Actualité thérapeutique

Acide bempédoïque: nouvelle option thérapeutique pour...
Olivier S. Descamps1, Fabian Demeure2, Ann Mertens3, Ann Verhaegen4, Jean-Luc Balligand5, Michel Langlois6, Caroline Wallemacq7, Johan De Sutter8, Nathalie Cals,9 Ernst Rietzschel10 ***On behalf of the Belgian Society of Atherosclerosis/Belgian Lipid Club Mars 2022

Le cholestérol lié aux lipoprotéines de basse densité (LDL-C) est maintenant considéré sans équivoque comme facteur causal des maladies cardiovasculaires athérosclérotiques (MCVA) et sa réduction contribue de manière significative à prévenir les risques de MCVA.

Bien que les statines, l’ézétimibe et les inhibiteurs de la proprotéine convertase subtilisine/kexine de type 9 (PCSK9) soient les principales options thérapeutiques jusqu’à présent disponibles, la tolérance, l’adhérence au traitement ou le remboursement de ceux-ci restent problématiques. De plus, malgré ces traitements, un grand nombre de patients à haut et très haut risque cardiovasculaire n’atteignent pas les taux cibles recommandés de LDL-C. D’où l’importance de disposer de nouveaux traitements additionnels, seuls ou en combinaison.

L’acide bempédoïque, de par son mode d’action différent de celui des autres traitements hypolipémiants et son bon profil de sécurité, se présente comme le premier candidat d’une nouvelle classe thérapeutique intéressante dans le traitement de l’hypercholestérolémie. Nous faisons ici une revue des données disponibles actuellement tant sur l’efficacité, le profil de sécurité et abordons sa potentielle place en pratique clinique, notamment chez les patients à haut et très haut risque cardiovasculaire insuffisamment traités malgré l’ézétimibe et une statine à dose maximale tolérée ou en cas d’intolérance ou de contre-indications aux statines.

 

Lire la suite