Tous les articles

Louvain Médical vous présente un site Internet dont l'aspect pratique, interactif et dynamique s'accorde parfaitement avec la qualité scientifique de ses articles, tant au niveau de ses actualités que de ses articles originaux.

Médecine Interne

Cortège de symptômes aspécifiques chez un patient traité par...
Victoria Van Hove, Sebahat Ocak, Etienne Delgrange Mai 2021

Les immunothérapies de types inhibiteurs des points de contrôle immunitaires, tels que les inhibiteurs du récepteur Programmed Cell Death 1 (PD-1) ou du ligand de PD-1 (PD-L1), sont des nouvelles armes thérapeutiques contre le cancer, de plus en plus utilisées de nos jours.

Le cas présente un homme de 72 ans, traité par pembrolizumab (Keytruda®), un inhibiteur de PD-1, en première ligne de traitement systémique d’un adénocarcinome pulmonaire de stade IVA. Trois semaines avant sa huitième cure, il développe un tableau d’altération de l’état général avec de l’inappétence, des nausées, de l’asthénie et un léger amaigrissement. L’interrogatoire systématique révèle des céphalées occasionnelles. Devant ce tableau, une insuffisance corticotrope a été décelée et un traitement de substitution par hydrocortisone a immédiatement été instauré.

L’intérêt de ce cas réside dans l’importance de porter attention aux symptômes aspécifiques chez des patients cancéreux sous immunothérapie, l’urgence du diagnostic et la prise en charge thérapeutique préconisée.

Le but de cet article est d’éveiller notre attention quant à cet effet secondaire rare mais potentiellement mortel de ces nouvelles thérapies auxquelles nous serons de plus en plus confrontés dans notre pratique et de revoir les quelques cas déjà publiés en détail dans la littérature ainsi qu’un autre cas personnel.

Lire la suite

Ophtalmologie

Malvoyance et chirurgie bariatrique
Antoine Valembois, Gary Olders, Florence Aerts, Jean-Paul Thissen, Antonella Boschi Mai 2021

Objectifs

- Rapporter un cas d’une hypovitaminose A sévère, responsable d’une cécité bilatérale, 10 ans après une dérivation bilio-pancréatique.

- Rappeler la nécessité d’une supplémentation précoce afin d’obtenir une rémission des manifestations visuelles.

Méthode

Cas clinique, revue de la littérature

Résultat

Un homme de 36 ans, suivi et traité pour un kératocône, est référé pour un déficit visuel bilatéral progressif. Les antécédents médicaux révèlent une chirurgie par by-pass gastrique 10 ans auparavant, suivi d’une dérivation bilio-pancréatique.

L’examen ophtalmologique révèle une cécité bilatérale et une sècheresse oculaire sévère. Le fond œil n’est visible que à l’OD : le nerf optique est pale et la rétine présente un remaniement pigmentaire diffus. L’électrorétinogramme ne montre aucune réponse. Les analyses biologiques montrent un taux indétectable de vitamine A, des taux faibles de Cu, Zn, 25OHvitamine D et E. Le diagnostic de rétinopathie et neuropathie optique sur carences nutritionnelles est posé. Un traitement par supplémentation vitaminée a permis une amélioration de la vision de l’œil droit uniquement.

Conclusions

La carence en vitamine A associée à une cécité irréversible, est un tableau rarement rencontré dans les pays industrialisés. La malabsorption digestive, notamment celle induite par la chirurgie bariatrique, particulièrement la dérivation bilio-pancréatique, en constitue une cause fréquente. La reconnaissance des symptômes précoces, xérophtalmie et héméralopie, est primordiale pour un traitement curatif.

Lire la suite

Editorial

Webinaire du Louvain Médical, Premier succès
Cédric Hermans Avril 2021

Le premier webinaire du Louvain Médical organisé le 25 mars dernier a remporté un vif succès. Plus de 350 inscrits et près de 300 participants pour une première édition plébiscitée. Sujets d’intérêt, horaires respectés, accréditation sollicitée, soutien technique de qualité, neutralité scientifique, autant de conditions et d’ingrédients pour nourrir le succès de cette première expérience.

Lire la suite

Hématologie

Thromboses et vaccins : un nouveau défi de la pandémie covid-19
Cédric Hermans, Michel Goldman Avril 2021

Des thromboses veineuses de localisation inhabituelle (cérébrale et viscérale) associées à une thrombopénie ont été identifiées parmi des patients ayant reçu des vaccins anti-COVID-19 utilisant des vecteurs viraux de type adénovirus. La présence concomitante d’anticorps ciblant le facteur plaquettaire 4 suggère un processus auto-immun apparenté à la thrombopénie à l’héparine. Ces thromboses, même si elles sont très rares, ont un impact important sur la stratégie vaccinale.

Cet article se propose de dresser un état des lieux des données actuelles à propos de cette entité. Les observations ayant abouti à son identification, ses mécanismes hypothétiques, l’approche diagnostique et les stratégies thérapeutiques sont exposés de façon concise et pratique.

Cet article devrait aider tout professionnel de santé à mieux cerner cette complication rare liée à la vaccination et répondre aux interrogations des patients.

Lire la suite

Endocrinologie et Nutrition

Plaidoyer pour l’enseignement de la nutrition clinique aux...
Jean-Paul Thissen, Anne Boucquiau, Nicolas Paquot, Jean-Charles Preiser Avril 2021

Les connaissances des médecins en matière d’alimentation et de nutrition sont souvent en-deçà des attentes des patients et en décalage par rapport aux recommandations officielles. Pourtant, la mauvaise alimentation constitue la première cause de mortalité à l’échelle planétaire. Les attentes des patients sont importantes en matière de nutrition et le médecin y est mal préparé en raison d’une formation insuffisante. De plus, la nutrition est parfois perçue comme une matière peu scientifique, et la reconnaissance des compétences en nutrition est insuffisante, ouvrant le champ à des dérives pseudo-scientifiques. Nous plaidons pour une meilleure formation en nutrition dans le cursus des études médicales, notamment en intégrant les aspects nutritionnels de manière transversale au cours de la formation des futurs médecins, et pour la reconnaissance des cursus de formation post-universitaires validés par les autorités académiques. Une clarification des rôles et une reconnaissance des compétences sont urgentes afin de professionnaliser les conseils nutritionnels.

Lire la suite

Webinaires

Coagulopathie et COVID-19 : physiopathologie et prise en charge
Cédric Hermans Avril 2021

Pour perpétuer et revivre l’expérience du premier webinaire, ce sont deux résumés concis, didactiques et pratiques que vous offre ce numéro du Louvain Médical. Le premier fait le point sur la coagulopathie du COVID-19, le second sur les indications et modalités de l’anticoagulation prolongée dans le décours de la thrombose veineuse et/ou de l’embolie pulmonaire, deux sujets pertinents.

Lire la suite

Psychiatrie infanto-juvénile

L’approche médico-psycho-sociale systémique de la violence
Olivier Kabangu, Emmanuel de Becker Avril 2021

Une difficulté pour les professionnels en contact avec la souffrance psychique réside régulièrement dans les multiples retentissements des situations rencontrées. En effet, les situations médico-psycho-sociales, habituellement préoccupantes, comportent un potentiel violent. La violence peut s’exprimer de manière bruyante ou plus insidieusement, et plus loin, sur le plan sociétal. L’approche systémique et son abord global donne des pistes de prise en charge pertinentes. Cette contribution rappelle les fondements de cette approche tout en mettant l’accent sur les concepts d’appartenance et de désappartenance, à travers entre autres un média original, « l’appartenançogramme ».

Lire la suite

Chirurgie générale

Syndrome du ligament arqué médian (de Dunbar) : revue de la...
Adam Abechri, Etienne Mauel Avril 2021

Le syndrome du ligament arqué médian (SLAM), également appelé syndrome de Dunbar, est une pathologie congénitale rare. Elle consiste en une compression du tronc cœliaque (TC) par le ligament arqué médian du diaphragme, provoquant une douleur abdominale diffuse par ischémie organique ainsi qu'une compression nerveuse. Cette variante anatomique touche 10 à 24% de la population générale. Cependant, une faible proportion développe des symptômes. Par sa méconnaissance, cette anomalie anatomique peut constituer la cause d’une errance diagnostique dans le cadre de douleurs abdominales chroniques.

Cet article apporte une revue de la littérature sur le SLAM. Il évoque son anatomie, sa clinique, détaille les différentes explorations diagnostiques utiles. Il compare certains traitements et cite les facteurs prédictifs importants pour sa prise en charge.

Lire la suite

Webinaires

Maladie thromboembolique veineuse et traitement...
Philippe Hainaut Avril 2021

Pour perpétuer et revivre l’expérience du premier webinaire, ce sont deux résumés concis, didactiques et pratiques que vous offre ce numéro du Louvain Médical. Le premier fait le point sur la coagulopathie du COVID-19, le second sur les indications et modalités de l’anticoagulation prolongée dans le décours de la thrombose veineuse et/ou de l’embolie pulmonaire, deux sujets pertinents.

Lire la suite

Médecine Interne

Prise en charge de la bactériurie asymptomatique : qui...
Colin Hannesse, Halil Yildiz, Jean Cyr Yombi Avril 2021

La bactériurie asymptomatique se définit comme la présence de bactérie dans les urines en l’absence de symptômes. Elle est très fréquente surtout chez les personnes âgées. En pratique courante, la bactériurie asymptomatique est encore trop souvent dépistée et traitée systématiquement au détriment des recommandations nationales et internationales bien établies. Cette attitude entraîne un surcout et expose le patient à des effets secondaires liés aux antibiotiques et au développement des résistances bactériennes. En dehors de plaintes urinaires spécifiques, une culture d’urine ne doit être réalisée que chez la femme enceinte, le greffé rénal récent (≤1mois) et avant toute instrumentation des voies urinaires pouvant entrainer un saignement muqueux. Chez le patient âgé, avec présence ou non de troubles cognitifs, présentant une chute ou une confusion isolée qui présente une bactériurie, une étiologie infectieuse autre qu’urinaire doit être envisagée avant toute antibiothérapie

Lire la suite