Tous les articles

Louvain Médical vous présente un site Internet dont l'aspect pratique, interactif et dynamique s'accorde parfaitement avec la qualité scientifique de ses articles, tant au niveau de ses actualités que de ses articles originaux.

Actualité thérapeutique

Actualité thérapeutique

Acide bempédoïque: nouvelle option thérapeutique pour...
Olivier S. Descamps1, Fabian Demeure2, Ann Mertens3, Ann Verhaegen4, Jean-Luc Balligand5, Michel Langlois6, Caroline Wallemacq7, Johan De Sutter8, Nathalie Cals,9 Ernst Rietzschel10 ***On behalf of the Belgian Society of Atherosclerosis/Belgian Lipid Club Mars 2022

Le cholestérol lié aux lipoprotéines de basse densité (LDL-C) est maintenant considéré sans équivoque comme facteur causal des maladies cardiovasculaires athérosclérotiques (MCVA) et sa réduction contribue de manière significative à prévenir les risques de MCVA.

Bien que les statines, l’ézétimibe et les inhibiteurs de la proprotéine convertase subtilisine/kexine de type 9 (PCSK9) soient les principales options thérapeutiques jusqu’à présent disponibles, la tolérance, l’adhérence au traitement ou le remboursement de ceux-ci restent problématiques. De plus, malgré ces traitements, un grand nombre de patients à haut et très haut risque cardiovasculaire n’atteignent pas les taux cibles recommandés de LDL-C. D’où l’importance de disposer de nouveaux traitements additionnels, seuls ou en combinaison.

L’acide bempédoïque, de par son mode d’action différent de celui des autres traitements hypolipémiants et son bon profil de sécurité, se présente comme le premier candidat d’une nouvelle classe thérapeutique intéressante dans le traitement de l’hypercholestérolémie. Nous faisons ici une revue des données disponibles actuellement tant sur l’efficacité, le profil de sécurité et abordons sa potentielle place en pratique clinique, notamment chez les patients à haut et très haut risque cardiovasculaire insuffisamment traités malgré l’ézétimibe et une statine à dose maximale tolérée ou en cas d’intolérance ou de contre-indications aux statines.

 

Lire la suite

Actualité thérapeutique

Sémaglutide (Rybelsus®) – premier agoniste du récepteur au GLP...
Michel P. Hermans Janvier 2022

Le sémaglutide oral (Rybelsus®) est une nouvelle formulation du sémaglutide destinée à l’administration orale de cet agoniste du récepteur au GLP-1 (GLP1-RA). Le sémaglutide oral, récemment commercialisé en Belgique, est destiné au traitement de l’hyperglycémie d’adultes diabétiques de type 2 insuffisamment équilibrés (HbA1c >7.5%) sous metformine, avec ou sans insuline. Les études de phase 3 avec comparateurs actifs ou contre placebo ont montré une efficacité soutenue du sémaglutide oral à réduire l’HbA1c et le poids corporel, dans des populations représentatives de l’histoire naturelle du DT2 et de l’échelonnement progressif des thérapies hypoglycémiantes. L’étude prospective de survenue d’événement cliniques cardiovasculaires graves a confirmé la sécurité d’utilisation de cette nouvelle formulation du sémaglutide.

Lire la suite

Actualité thérapeutique

Fibrillation atriale et diabète : rôle des anticoagulants...
Cédric Hermans, Martin Buysschaert Mars 2021

La fibrillation atriale non valvulaire (FANV) représente l’arythmie cardiaque la plus habituelle et une indication majeure de traitement anticoagulant oral. La FANV est particulièrement fréquente chez les patients diabétiques, exposés à un risque plus important de complications thrombotiques et/ou hémorragiques. Les anticoagulants oraux directs (AODs) remplacent progressivement les anti-vitamines K (AVKs) parmi les malades en FANV. Ils sont en effet aussi efficaces que les AVKs pour réduire les risques d’accidents emboliques cérébraux et systémiques tout en réduisant les d’hémorragies sévères et cérébrales. Plusieurs études récentes ont démontré que les AODs apportent les mêmes bénéfices en termes d’efficacité et de sécurité chez les sujets diabétiques en FANV par rapport aux non-diabétiques. Parmi les AODs, l’edoxaban, tel que suggéré par les résultats de l’étude ENGAGE AF-TIMI 48, semble se distinguer par une diminution significative du risque de complications hémorragiques sévères par rapports aux AVKs chez les patients diabétiques.

Lire la suite

Actualité thérapeutique

Le Rivaroxaban (Xarelto®): état des lieux des nouvelles...
Cédric Hermans Octobre 2020

Les anticoagulants oraux directs (AODs), ciblant les Facteurs Xa ou IIa de la coagulation, représentent une innovation thérapeutique majeure. Même si les anticoagulants classiques (antivitamine K (AVK) et héparines de bas poids moléculaire) conservent une place importante dans l’armement préventif ou curatif, les AODs ont révolutionné la prise en charge médicamenteuse des affections thrombotiques tant artérielles que veineuses.

Au-delà du potentiel à se substituer aux anticoagulants classiques dans les indications fréquentes telles que la fibrillation auriculaire et la maladie thrombo-embolique veineuse, le rivaroxaban se distingue par un spectre d’études et de données récentes et originales, issues de registres ou de sous-analyses des études de phase III, qui modifient les modalités et majorent les bénéfices de l’anticoagulation orale à tous les âges de la vie et dans une pléthore d’indications.

Cet article se propose de fournir une revue synthétique et pratique de ces données et des implications thérapeutiques.

Lire la suite

Actualité thérapeutique

Semaglutide (Ozempic®), nouvel analogue du GLP-1 à...
Michel P. Hermans Juillet 2019

Le semaglutide est un analogue du GLP-1 récemment commercialisé en Belgique pour le traitement glycémique des patients diabétiques de type 2 par administration hebdomadaire sous-cutanée. Parmi les agonistes du récepteur au GLP-1, le semaglutide, à la dose d’entretien de 0,5 ou 1,0 mg/semaine, est actuellement le composé le plus efficace pour réduire l’hyperglycémie chronique et le poids corporel en monothérapie ou en ajout à d’autres médications hypoglycémiantes, y compris l’insuline basale. L’étude SUSTAIN 6 suggère en outre un bénéfice clinique au niveau cardiovasculaire. La tolérance et l’innocuité du semaglutide sont comparables à celles d’autres agonistes du récepteur au GLP-1 disponibles en Belgique.

Lire la suite

Actualité thérapeutique

Les biothérapies dans le traitement du psoriasis modéré à sévère
Deborah Debois, Marie Baeck, Pierre-Dominique Ghislain (1) Mai 2019

Le psoriasis est une maladie inflammatoire systémique très fréquente et pouvant être très invalidante d'un point de vue fonctionnel et esthétique. Les traitements du psoriasis modéré à sévère ont évolué depuis ces dernières années grâce à l'arrivée des traitements biologiques qui ont considérablement amélioré la qualité de vie de ces patients.

Lire la suite

Actualité thérapeutique

Degludec (Tresiba®): un nouvel analogue d’insuline basale à...
Michel P. Hermans, Vanessa Preumont (1) Mai 2019

L'insuline degludec (Tresiba®) est une insuline basale à action ultra-longue récemment commercialisée en Belgique. Des essais cliniques contrôlés ont montré que l’insuline degludec permettait d’obtenir des réductions comparables d'HbA1c par rapport aux insulines basales glargine ou detemir dans le diabète de type 1 et de type 2, avec dans la majorité des études un meilleur contrôle de la glycémie à jeun. Les données montrent également une réduction cliniquement intéressante du nombre d’hypoglycémies, notamment nocturnes. Les résultats des études contrôlées et observationnelles mettent en évidence une valeur ajoutée thérapeutique de l’insuline degludec dans la prise en charge du diabète de type 1 et de type 2.

Lire la suite

Actualité thérapeutique

La canagliflozine (Invokana®) est associée à une néphro –...
Martin Buysschaert Mai 2019

L’étude CREDENCE a pour but principal d’évaluer le devenir de la fonction rénale (objectif primaire : insuffisance rénale terminale ; doublement de la créatinine ; décès d’origine rénale ou cardiovasculaire) d'une cohorte de sujets diabétiques de type 2, avec insuffisance rénale, traités par canagliflozine (Invokana®) vs. placebo. Les auteurs rapportent une réduction de risque relatif de cet objectif primaire de 30 % (Hazard Ratio [HR] : 0.70 ; 95 % CI : 0.51-0.82, p=0.00001) après 2,6 ans de suivi. L’étude met également en évidence une réduction de 17 à 39 % des objectifs secondaires rénaux et cardiovasculaires.

Au vu de leur intérêt clinique, les résultats de CREDENCE en termes de néphro – et cardioprotection par la canagliflozine doivent aujourd’hui être intégrés dans notre réflexion thérapeutique.

Lire la suite

Actualité thérapeutique

Les Anticoagulants Oraux Directs : recommandations pour le...
Cédric Hermans Octobre 2018

Les Anticoagulants Oraux Directs (AODs) représentent une des plus grandes innovations thérapeutiques des dernières décennies. Ces médicaments ont clairement démontré leur efficacité et sécurité d’utilisation dans un nombre important d’indications. Les principales précautions d’utilisation ont été identifiées. Initialement confiée aux spécialistes, la prescription des AODs fait désormais partie du quotidien de nombreux médecins généralistes. Cet article se propose de revoir de façon concise et pratique quelques informations importantes concernant les AODs utiles pour tout médecin généraliste.

Lire la suite

Actualité thérapeutique

Utilisation rationnelle des antibiotiques chez l’adulte en...
Sophie Paternostre (1), Leila Belkhir (1), Jean-Cyr Yombi (1) Octobre 2018

Les infections respiratoires, urinaires et cutanées constituent une part importante des consultations en médecine générale. Il y a peu de nouveaux antibiotiques disponibles sur le marché, et avec l’augmentation des bactéries multi-résistantes, une utilisation rationnelle des antibiotiques est devenue indispensable. La rhinopharyngite, la rhinosinusite et la bronchite sont des infections principalement virales, le traitement est donc souvent symptomatique. Les antibiotiques ne sont nécessaires que si l’on suspecte une surinfection bactérienne; la durée du traitement est alors de 5 jours. Parmi les infections urinaires, il faut distinguer les simples des compliquées, en tenant compte de certains facteurs de risque spécifiques. Toutes deux peuvent néanmoins se compliquer d’un sepsis grave. Escherichia coli reste le principal agent des infections urinaires. La bactériurie asymptomatique est fréquente particulièrement chez la personne âgée. Le dépistage et le traitement ne sont indiqués que chez la femme enceinte et chez les patients qui doivent bénéficier d’une instrumentation des voies urinaires avec un risque de saignement. Les infections cutanées, également fréquentes, ne nécessitent pas toujours une antibiothérapie systémique notamment pour l’impétigo. Cet article a pour but de mettre à jour et de compléter les données retrouvées dans l’article sur le bon usage des antibiotiques en médecine générale : publié en 2015 dans ce même journal (Louvain Med 2015 ;7 :363-371). Il comprend en plus des données récentes sur la prise en charge des pneumonies, de la coqueluche et des infections cutanées.

Lire la suite