Tous les articles

Louvain Médical vous présente un site Internet dont l'aspect pratique, interactif et dynamique s'accorde parfaitement avec la qualité scientifique de ses articles, tant au niveau de ses actualités que de ses articles originaux.

Cardiologie

Cardiologie

Le traitement médicamenteux de l’insuffisance cardiaque chronique
Agnès Pasquet, Anne Catherine Pouleur Février 2022

En cette année 2021, la Société Européenne de Cardiologie a publié de nouvelles recommandations dans la prise en charge des patients avec une insuffisance cardiaque chronique (1).

Classiquement, les patients présentant de l’insuffisance cardiaque sont catégorisés en fonction de la fraction d’éjection du ventricule gauche (FEVG). Trois groupes différents sont reconnus :

- les patients avec une FEVG réduite définie comme une FEVG ≤ 40%. On parle alors d'HFrEF (Heart failure with reduced Ejection Fraction);

- les patients dont la FEVG est comprise entre 41% et 49% c’est-à-dire légèrement réduite, ils sont désignés sous le terme de HFmrEF (Heart failure with midly reduced Ejection Fraction);

- les patients avec signes ou symptômes d’insuffisance cardiaque avec des anomalies cardiaques structurelles ou fonctionnelles et/ou une élévation des peptides natriurétiques et une FEVG> 50% ont une insuffisance cardiaque à fonction préservée HFpEF (Heart failure with preserved Ejection Fraction).

Cet article va revoir les principes de traitement pharmacologique de ces 3 groupes.

Lire la suite

Cardiologie

Recommandations de la Société Européenne de Cardiologie sur la...
Agnès Pasquet, Frédéric Maes Février 2021

Ces nouvelles recommandations de la Société Européenne de Cardiologie concernent la prise en charge des patients avec un syndrome coronarien de type non STEMI. Elles insistent sur le rôle de l’ECG et de la troponine dans le diagnostic initial. Des schémas rapides de troponine permettent le triage des patients. Les indications de prise en charge invasive pour une revascularisation coronaire rapide (<2h) ou dans les 24 heures sont redéfinies. Après mise en place d’un stent intra coronaire les schémas d’antiagrégation/anticoagulation devront mettre en balance les risques du saignement et d’ischémie ou thrombose du patient. Ces schémas sont présentés en fonction du statut clinique du patient. Enfin, le traitement complémentaire du patient est brièvement revu.

Lire la suite

Cardiologie

Aspects cardiologiques de l’infection par le COVID-19
Christophe Scavée, Agnès Pasquet, Christophe Beauloye Mai 2020

Dès le début de la crise du COVID-19, les médecins ont alerté la communauté scientifique sur l’apparition des problèmes respiratoires aigus sévères liés à des atteintes pulmonaires virales. Ces pneumonies entraînent pour la grande majorité des patients la nécessité d’une oxygénothérapie et dans 5 à 10% des cas le recours à une ventilation assistée voire la mise en place d’une ECMO en cas de situation incontrôlée. Les facteurs de mauvais pronostic observés sont principalement l’âge, la présence de comorbidités dont l’HTA, le diabète, ou l’obésité mais aussi les maladies cardio-vasculaires (CV). Les coronavirus sont connus pour attaquer le système CV, et il semble par ailleurs que le virus puisse s’attaquer directement au muscle cardiaque. Des données relayées par les médecins chinois, italiens e.a. démontrent qu’en dehors des poumons, des malades développent des problèmes cardiaques parfois sévères sous forme de myocardite aigue, d’un syndrome coronaire aigu (SCA), ou des arythmies entraînant chez les plus atteints de l’insuffisance cardiaque, un état de choc ou un arrêt cardiaque. Une atteinte cardiaque est donc un facteur qui concourt au mauvais pronostic de l’affection virale et qu’il faut détecter. Les malades qui ont un SCA mais dont le tableau pulmonaire est à l’avant plan risquent de voir leur prise en charge cardiologique dangereusement retardée. À l’inverse, des patients qui se présentent avec un tableau d’apparence purement « cardiologique » risquent de ne pas être adéquatement diagnostiqués comme COVID-19. Enfin, l’attention portée sur le COVID-19 et la peur du patient vis-à-vis de la contagiosité de ce virus risquent de retarder leur venue à l’hôpital. Ces données impactent directement la façon dont les médecins et les hôpitaux doivent penser aux patients cardiaques COVID-19, en particulier dès les premiers signes de la maladie. Il est donc primordial de disposer de recommandations pour la prise en charge de toutes les personnes ayant des problèmes cardiaques préexistants et ceux dont l’atteinte myocardique par le virus est démontrée.

Lire la suite

Cardiologie

Recommandations de la Société Européenne de Cardiologie (ESC)...
Agnès Pasquet Février 2020

La maladie coronaire représente une part importante des maladies cardiaques et sa prise en charge nécessite des thérapeutiques adaptées.

Les nouvelles recommandations de la Société Européenne de Cardiologie (ESC) sur la maladie coronaire présentent celle-ci comme un continuum et proposent de nouveaux protocoles pour le diagnostic ou les traitement antithrombotiques.

Lire la suite

Cardiologie

Recommandations jointes de la Société Européenne de...
Agnès Pasquet, Alexandre Persu Février 2019

La Société Européenne de Cardiologie et la Société Européenne d’Hypertension ont publié de nouvelles recommandations concernant le traitement de l’hypertension artérielle. Cet article résume les messages importants de ces recommandations.

Lire la suite

Cardiologie

Le ventricule droit dans l’insuffisance cardiaque
Marie-Bénédicte Benats, MD, Anne-Catherine Pouleur, MD, PhD, Agnès Pasquet, MD, PhD (1) Décembre 2017

La dysfonction ventriculaire droite est un facteur prédictif significatif de mortalité chez les patients insuffisants cardiaques. La mesure de la fonction ventriculaire droite est difficile en échographie cardiaque au vu de la géométrie complexe de ce dernier ne permettant pas une bonne modélisation géométrique. La RMN cardiaque reste actuellement le gold standard pour la mesure des volumes et de la fonction ventriculaire droite. Un traitement standardisé n’existe pas, sauf en cas d’hypertension artérielle pulmonaire du groupe 1. Des recherches futures sont nécessaires pour déterminer un traitement spécifique permettant d’améliorer le pronostic et la qualité de vie des patients insuffisants cardiaques souffrant de dysfonction ventriculaire droite.

Lire la suite

Cardiologie

Thyrotoxicose secondaire à la prise d’amiodarone : intérêts de...
Florence Dive (1), Dominique Maiter (2), Michel Mourad (3), Jean-Benoit le Polain de Waroux (1), Sébastien Marchandise (1), Cynthia Barbraud (1), Hélène Dano (4), Christophe Scavée (1) Novembre 2017

L’amiodarone est un antiarythmique de classe III selon la classification de Vaughan-Williams, fréquemment prescrit pour contrôler certains troubles du rythme supra-ventriculaires et ventriculaires, en particulier chez des patients présentant une dysfonction ventriculaire. L’hyperthyroïdie sous amiodarone expose à des complications cardiologiques graves, comme illustré à travers les deux cas cliniques décrits. Son diagnostic n’est pas toujours évident et le traitement médical de l’hyperthyroïdie sous amiodarone est complexe.

La prise en charge chirurgicale de l’hyperthyroïdie induite par l’amiodarone représente une option thérapeutique intéressante, pour corriger une thyrotoxicose chez des patients pour lesquels l’interruption de l’amiodarone est considérée comme hasardeuse en raison d’arythmies réfractaires menaçantes.

Lire la suite

Cardiologie

Cardiologie: que retenir de 2016?
Christophe Scavée, Agnès Pasquet Février 2017

Cette année a vu l’apparition en Belgique de 2 nouvelles molécules dans le domaine de la rythmologie, le Praxbind© et le Brivaness©, leur utilisation sera présentée. En 2016, la Société Européenne de Cardiologie a publié de nouvelles recommandations concernant la prise en charge des dyslipidémies, de la fibrillation auriculaire, de l’insuffisance cardiaque et de la prévention cardiovasculaire. Cet article revoit brièvement les points essentiels.

Lire la suite

Cardiologie

La cardiomyopathie du péri-partum : une entité méconnue
Charlotte d’Odémont (1), Michel Henry (2), Pascale Grandjean (1) Janvier 2017

La cardiomyopathie du péri-partum est définie comme une forme non-familiale d’insuffisance cardiaque et caractérisée comme une cardiomyopathie idiopathique présentant une insuffisance cardiaque secondaire à une dysfonction systolique du ventricule gauche en fin de grossesse ou dans les mois suivant l’accouchement. Nous rapportons le cas d’une jeune femme ayant présenté une cardiomyopathie du péri-partum deux mois après son accouchement. Ce cas est l’occasion de revoir l’étiologie, le diagnostic et le traitement de cette pathologie peu connue, mais aux conséquences parfois redoutables.

Lire la suite

Cardiologie

De la médecine 1.0 à la médecine 3.0 : le patient connecté
J. Melchior, F. Ndianabo Décembre 2016

Les appareils mobiles, tablettes et smartphones, deviennent un outil incontournable dans la société actuelle, ils s'immiscent également dans le domaine des soins de santé. Nous rentrons doucement dans l'ère de la médecine et du patient connecté avec tous les avantages que cela représente en termes d'accessibilité, mais également ses complications et la nécessité de repenser totalement le système de soin de santé actuel.

Lire la suite