Prise en charge de l’hypercalcémie : à propos d’un cas d'hypercalcémie secondaire à un syndrome de Richter hodgkinoïde

Précédent
Charlotte Lepere (1), Jean-Cyr Yombi (1), Eric Van den Neste (2), Philippe D’Abadie (3), Halil Yildiz (1) Publié dans la revue de : Octobre 2019 Rubrique(s) : Médecine Interne

Résumé de l'article :

L'hypercalcémie est un trouble ionique qu'il ne faut pas méconnaître, et dont la prise en charge est urgente lorsqu'elle est sévère. Nous rapportons le cas d'un patient âgé de 66 ans, présentant une hypercalcémie avec symptômes neurologiques et répercussions cardiaques. Le bilan a mis en évidence un syndrome de Richter hodgkinoïde responsable d’une production excessive de calcitriol. Après traitement de l’hypercalcémie et chimiothérapie, l’évolution a été favorable avec une disparition des symptômes neurologiques et des modifications de l’électrocardiogramme. A la lumière de ce cas, nous rappelons les principales étiologies de l'hypercalcémie, les manifestations cliniques ainsi que les principes de la prise en charge.

Mots-clés

Hypercalcémie, lymphome, néoplasie, calcitriol

Que savons-nous à ce propos ?

L'hypercalcémie est un trouble ionique dont la symptomatologie est très variable, les étiologies nombreuses, et qu'il ne faut pas méconnaître, puisque dans les cas les plus sévères, elle peut engager le pronostic vital.

Que nous apporte cet article ?

Cet article souligne l'importance d'évoquer la possibilité d'une hypercalcémie en cas de symptômes neurologiques et rappelle que les troubles de la repolarisation sur l'électrocardiogramme peuvent être secondaires à des troubles métaboliques et en particulier à une hypercalcémie.

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :