“ L’obèse métaboliquement sain ” : mythe ou réalité ?

Précédent
Jean-Paul Thissen Publié dans la revue de : Mars 2018 Rubrique(s) : Diabétologie

Résumé de l'article :

L'obésité est associée à une réduction de l’espérance de vie, liée en grande partie à une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires. Néanmoins, une proportion substantielle de sujets obèses ne présente pas les facteurs de risque cardio-métabolique classiquement associés à l’obésité, d’où le concept d’obèse métaboliquement sain ou « Metabolically Heathy Obese » ou MHO. Le pronostic du sujet MHO reste néanmoins controversé, en partie en raison de l’absence de définition standard et du caractère probablement transitoire de cette condition. De nombreux mécanismes susceptibles d’expliquer l’existence du phénotype MHO ont été suggérés, impliquant notamment la distribution du tissu adipeux et le degré de fitness cardiorespiratoire. Il est aussi possible que le bon pronostic apparent du sujet MHO résulte de différents biais, en particulier l’utilisation de l’indice de masse corporelle pour évaluer la sévérité de l’obésité, alors qu’une évaluation de la masse de tissu adipeux, de sa localisation et de son activité inflammatoire et sécrétoire permettrait sans doute de mieux préciser le risque cardiovasculaire. Plusieurs facteurs prédictifs de conversion de MHO vers MUHO ou « Metabolically Unheathy Obese » ont été identifiés et peuvent être utilisés pour évaluer le risque de cette évolution péjorative. Cette stratification du risque en fonction du phénotype métabolique et non en fonction de l’indice de masse corporelle pourrait avoir des conséquences importantes, en particulier au niveau des objectifs à atteindre, mais également dans le choix des thérapies de l’obésité, qu’elles soient médicamenteuses ou chirurgicales. Enfin, la reconnaissance de l’existence de sujets MHO doit être véhiculée avec prudence auprès de la population. Ceci est d’autant plus vrai que cette condition est très probablement transitoire et n’exclut pas les autres conséquences délétères de l’obésité.

Mots-clés

Syndrome métabolique, indice de masse corporelle, tissu adipeux, mortalité cardiovasculaire

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :