La supervision du raisonnement clinique au chevet du malade : quoi et comment ?

Précédent
Georges Bordage(1), Diane Clavet(2) Publié dans la revue de : Novembre 2018 Rubrique(s) : Pédagogie médicale

Résumé de l'article :

Afin de faciliter la supervision du raisonnement clinique au chevet du malade, nous proposons cinq éléments prioritaires à observer et à discuter avec l’étudiant : ses toutes premières hypothèses diagnostiques, sa représentation globale du problème, sa recherche de données discriminantes, sa justification des décisions prises et ses incertitudes. Deux outils pédagogiques sont suggérés pour aider l’expression du raisonnement clinique au moment de la discussion du cas et pour assurer un suivi pédagogique par après: le SNAPPS et la prescription pédagogique.

Que savons-nous à ce propos ?

Des données probantes en pédagogie des sciences de la santé sont utiles pour orienter le contenu et la démarche de la supervision du raisonnement clinique de l’étudiant au chevet du malade.

Que nous apporte cet article ?

À partir de ces données, des conseils pratiques et des outils pédagogiques pour les étudiants et les superviseurs sont proposés.

Mots-clés

Supervision, raisonnement clinique

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :