Hépatologie, endoscopie et proctologie : quelques faits marquants en 2021

Précédent
Nicolas Lanthier, Bénédicte Delire, Géraldine Dahlqvist, Marie Armelle Denis, Tom Moreels Publié dans la revue de : Février 2022 Rubrique(s) : Hépato-Gastro-Entérologie

Résumé de l'article :

L’année 2021 a comporté plusieurs mises au point et avancées en hépato-gastro-entérologie, notamment à destination du médecin traitant généraliste. Des moyens non-invasifs simples sont à sa disposition et validés par la société scientifique européenne de l’étude du foie pour rechercher la présence d’une fibrose hépatique chez les individus à risque (syndrome métabolique ou alcool). Les critères de remboursement de certaines médications contre le virus de l’hépatite B ont été revus. Ils ne comportent plus la réalisation d’une biopsie hépatique systématique et ciblent plus de patients à risque. Concernant la maladie stéatosique métabolique, plusieurs études scientifiques ont été réalisées avec différents types de régimes alimentaires permettant une régression de la maladie. Leurs avantages et inconvénients potentiels sont décrits. Ces régimes peuvent donc être proposés par le médecin traitant. Un domaine de l’endoscopie moins connu est également présenté avec l’utilisation de l’entéroscopie spiralée motorisée qui fait son apparition aux Cliniques universitaires Saint-Luc et qui permettra d’améliorer l’exploration et la prise en charge des maladies de l’intestin grêle. Enfin, les praticiens sont souvent confrontés à la maladie hémorroïdaire. Des recommandations de sa prise en charge ont été rédigées et publiées par un groupe de proctologues experts belges.

Mots-clés  MAFLD, NASH, tests non-invasifs, hépatite B, entéroscopie, maladie hémorroïdaire

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure