Fistule atrio-oesophagienne post ablation par radiofréquence : une complication rare et souvent fatale

Précédent
Emilie Evrard (1), Dan Gusu (2), Pierre Hausman (3), Denis Glorieux (4) Publié dans la revue de : Décembre 2018 Rubrique(s) : Cardiovasculaire

Résumé de l'article :

La fistule atrio-oesophagienne (FAO) est une complication rare des procédures d’ablation pour fibrillation auriculaire. Cette complication est généralement fatale, avec un taux de mortalité supérieur à 80% (1), tandis que son incidence ne dépasse pas 0,3% (1). C'est la deuxième cause de mortalité de cette procédure après la tamponnade (2). La FAO résulte de la proximité entre l'oesophage et l'oreillette gauche (3), ainsi que de lésions thermiques au niveau de la muqueuse de l'oesophage (4).

Nous vous présentons le cas d’un homme de 65 ans qui développa des symptômes neurologiques et septiques 31 jours après une seconde ablation des veines pulmonaires. Lors du transfert dans l’unité de réanimation suite à une dégradation neurologique rapide, une hémorragie digestive haute massive survint et le patient dut être réanimé. Après stabilisation, une gastroscopie révéla la présence de 2 ulcérations muqueuses oesophagiennes. Un CT scanner thoracique confirma le diagnostic de fistule atrio-oesophagienne par la présence notamment, d’une bulle d’air située entre l’oesophage et l’oreillette gauche.

Que savons-nous à ce propos ?

- La fistule atrio-oesophagienne est une complication rare des ablations par radiofréquence pour fibrillation auriculaire. Son incidence est inférieure à 0,3% (1) alors que son taux de mortalité est de l’ordre de 80 (1-2) à 100% (5-6) selon les études.

- L’apparition des symptômes peu spécifiques survient généralement tardivement (de 2 à 42 jours post-ablation (7)) rendant le diagnostic difficile.

Que nous apporte cet article ?

- Cet article donne un rappel sur la physiopathologie, la prévention et des conseils de prises en charge de cette pathologie rare.

- Mise en garde sur les erreurs de prise en charge.

Mots-clés

Fistule atrio-oesophagienne , ablation par radiofréquence, fibrillation auriculaire

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :