Bloc auriculo-ventriculaire complet de cause exceptionnelle

Précédent
Justine Vereeke, Christophe Scavée (1) Publié dans la revue de : Avril 2019 Rubrique(s) : Observations cliniques

Résumé de l'article :

L’apparition de troubles de conduction auriculo-ventriculaire nécessite des examens complémentaires afin de préciser l’étiologie. Le diagnostic différentiel comprend des pathologies infectieuses, infiltratives et néoplasiques. Parmi celles-ci, le lymphome cardiaque primitif est une entité rare dont le diagnostic est souvent tardif. Avec un traitement adéquat, une réponse tumorale complète avec résolution des troubles de conduction peut être obtenue.

Que savons-nous à ce propos ?

Le lymphome primitif cardiaque est une pathologie rare, représentant 1% des tumeurs cardiaques primitives. Il entreprend souvent le cœur droit et préférentiellement les oreillettes aux ventricules. Exceptionnellement il peut se compliquer d'un bloc auriculo-ventriculaire.

Que nous apporte cet article ?

Cet article illustre l’importance de rechercher un diagnostic étiologique en présence d’un bloc auriculo-ventriculaire. Le lymphome cardiaque primitif est une pathologie rare avec une mortalité importante sans traitement. Avec un diagnostic précoce et un traitement adéquat, la réponse thérapeutique peut être spectaculaire et permettre de normaliser les troubles de conduction.

Mots-clés 

Bloc auriculo-ventriculaire complet, masse ventriculaire gauche, lymphome cardiaque primitif

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :