Tous les articles

Louvain Médical vous présente un site Internet dont l'aspect pratique, interactif et dynamique s'accorde parfaitement avec la qualité scientifique de ses articles, tant au niveau de ses actualités que de ses articles originaux.

Psychiatrie

Psychiatrie

À propos de la stigmatisation : réflexions autour d’un cas d...
Muriel Boven (*), Sylvain Dal (**) Mai 2022

Puisque « la santé est le silence des organes », tendons l’oreille. Au départ d’une expertise psychiatrique réalisée aux urgences, un trouble neurocognitif post accident vasculaire cérébral de Percheron est mis en évidence. C’est dans ce contexte que les auteurs se sont questionnés sur le rôle potentiel qu’a joué la stigmatisation de la maladie mentale dans cette errance diagnostique. Ils tentent donc de nous éclairer quant à son existence, son lien avec la maladie mentale et ses conséquences mais également les moyens de la prévenir. Il semble crucial de la comprendre pour mieux l’affronter et améliorer la qualité des soins. Les auteurs insistent par ailleurs sur l’importance de la collaboration entre psychiatres et somaticiens.

Lire la suite

Psychiatrie

Hommage aux infirmier(e)s, hommage aux travailleurs de la santé
Philippe de Timary, Geneviève Cool, le service de psychiatrie adulte, le secteur de psychologie des cliniques universitaires Saint-Luc Mai 2020

Certains savaient qu’elle allait arriver et pourtant personne n’en connaissait l’ampleur.

Lire la suite

Psychiatrie

Interventions psychologiques dans les unités COVID
Leila Rokbani, Julie Saussez, Pauline Chauvier, Céline Baurain, Nathalie Chatelle, Florence Chanteux, François Hocepied, Kevin Wagemans, Philippe de Timary, Geneviève Cool Mai 2020

Ce texte brosse une esquisse et une analyse de l’expérience d’une partie des psychologues hospitaliers du Secteur de Psychologie des Cliniques universitaires Saint-Luc (CUSL) dans la temporalité de rupture et de crise du COVID-19 dans et autour des unités de soins COVID. En plus de l’existence d’une permanence téléphonique et de l’organisation de groupes d’écoute et de parole des soignants, l’offre de service aux soignants en particulier ainsi qu’aux patients et aux familles a pu se réaliser pour une grande part via la décision collégiale et volontaire de présence et d’immersion au sein-même des unités de soins. Des signes d’alerte sérieux psychiques et comportementaux chez les soignants, y compris les psychologues eux-mêmes, sont notés qui se doivent d’être pris en considération. Des témoignages de psychologues intervenants, repris tels quels, clôturent l’article.

Lire la suite

Psychiatrie

Ce que la pandémie fait à la psychiatrie : sommes-nous entrés...
Gérald Deschietere, Alain Luts, Wolfgang Schuller, Jean-Philippe Heymans, Nausica Germeau, Geneviève Cool, Philippe de Timary, Laurie Nizet Mai 2020

La pandémie due au SARS-Cov2 (COVID-19) a modifié l’organisation des soins en psychiatrie. Après un survol des liens entre psychiatrie et épidémie, nous détaillerons les modalités d’organisation des soins psychiatriques au sein des cliniques universitaires Saint-Luc : diminution globale de l’activité, réorientation d’une partie de l’activité vers des consultations téléphoniques ou par vidéo, organisation d’une partie des lits psychiatriques dédiés à l’accueil de patients souffrant de troubles psychiques et du COVID-19, augmentation importante de l’activité de l’équipe mobile de crise… Un questionnement sera développé sur les changements en cours dans la pratique de la psychiatrie à travers l’utilisation des moyens téléphoniques et l’obligation de porter le masque. Dans sa conclusion, l’article amène quelques interrogations sur l’avenir de la psychiatrie et les liens entre pandémie et réforme de la santé mentale. Nous terminerons brièvement par une réflexion anthropologique sur la psychiatrie de guerre et sur le destin de la mort dans notre société.

Lire la suite

Psychiatrie

La psychiatrie : nouveaux défis
Février 2019

La psychiatrie est une spécialité particulière au sein de la médecine qui intègre les effets de facteurs biologiques, psychologiques et sociaux qui participent à l’expression des maladies psychiatriques et aux difficultés de santé mentale. Les innovations dans les domaines de la biologie et particulièrement des neurosciences, de la psychologie expérimentale et des sciences sociales sont toutes susceptibles de participer aux progrès de la psychiatrie. La psychiatrie est par ailleurs occupée par la réforme des soins en santé mentale qui va profondément modifier les pratiques dans le sens d’un développement plus grand de la psychiatrie communautaire, d’une meilleure prise en charge des problématiques de santé mentale au niveau de la première ligne de soins, d’une attention particulière aux phénomènes de désocialisation et donc d’une aide à la réinsertion, du développement d’équipes mobiles d’intervention à domicile, d’une intensification des soins dans les services hospitaliers et d’une préoccupation pour le développement de structures d’hébergement de longue durée pour des personnes fragilisées. Le Service de Psychiatrie Adulte des cliniques Saint-Luc est pleinement occupé par cette réforme, mais est également engagée dans le projet de construction d’une structure hospitalière sur le site de Woluwé en collaboration avec l’Hôpital Sanatia, tout en évitant de désinvestir sa place au sein des cliniques universitaires où il continue à développer des initiatives de soins, en collaboration étroite avec les collègues somaticiens. Finalement, il est important que ces mutations ne se passent pas au prix d’un oubli des racines anthropologiques qui constituent une des forces indéniable de la psychiatrie.

Lire la suite

Psychiatrie

Étude de cas : syndrome de stress post-traumatique (SSPT) dans...
Marie Liégeois(*), Eric Constant(**) Janvier 2017

Au départ de l’observation de la prise en charge hospitalière d’une patiente victime de violences sexuelles au Sud-Kivu et souffrant de SSPT, les auteurs tentent de démontrer l’importance d’inclure les spécificités culturelles et socio-politiques ainsi que la nature des violences subies dans la compréhension de la situation. Les patients souffrant de SSPT dans ce type de contexte ne répondant qu’imparfaitement aux traitements de références, il est primordial de réfléchir à une prise en charge adaptée aux spécificités de leur situation. Partant des concepts de déshumanisation et de résilience, les auteurs insistent sur la nécessité de respecter le mode d’expression de la souffrance chez un patient souffrant de SSPT et sur l’importance d’une mise en place d’un réseau d’aide à la résilience à court et long terme.

Lire la suite