Utilisation d’une médication à base d’extrait sec de Passiflora incarnata L. dans la prise en charge du sevrage des benzodiazépines

Précédent
Publié dans la revue de : Novembre 2019 Rubrique(s) : Médecine psychosomatique

Résumé de l'article :

Introduction

La prise en charge du sevrage des benzodiazépines est souvent accompagnée d’anxiété menant à un risque de rechute entrainant la prescription de médicaments supplémentaires. Un traitement à base d’extrait sec de Passiflora incarnata L. a déjà démontré un intérêt dans le traitement de première ligne des symptômes anxieux.

Matériels et méthodes

Nous avons réalisé une étude longitudinale d’une durée de trois mois. Une médication à base de Passiflora incarnata L. est instaurée à des patients effectuant le sevrage d’une benzodiazépine. Les patients inclus dans l’étude sont tous suffisamment stables et suivis depuis au moins trois mois en consultation. La diminution de la benzodiazépine se fait à raison de 25% de la dose initiale toutes les deux semaines. Aucune technique d’entretien spécifique n’est utilisée, ni avant ni pendant l’étude. L’évolution du score d’anxiété et du nombre de rapports sexuels est évaluée dans le décours du sevrage.

Résultats

91 personnes ont participé à cette étude dont 27 hommes (36.5%) et 47 femmes (63.5%) d’un âge moyen de 44.1 ± 11.0 ans. Le taux de succès du sevrage est de 78.4% (IC 95% : 69.0-87.8%). On observe une diminution nette et hautement significative du score d’anxiété d'Hamilton. La fréquence mensuelle des rapports sexuels a légèrement mais significativement augmenté. Le traitement à base de Passiflora incarnata L. est poursuivi chez 70.3% des patients après le sevrage ou la diminution de la benzodiazépine.

Conclusions

Une médication à base d’extrait sec de Passiflora incarnata L., de par sa sécurité d’emploi et son effet déjà démontré sur l’anxiété, semble améliorer le sevrage des benzodiazépines.

Mots-clés 

Benzodiazépine, sevrage, passiflore, anxiété, sexualité

Que savons-nous à ce propos ?

Le sevrage d’une benzodiazépine est souvent accompagné d’anxiété et d’une prescription de médicaments supplémentaires. Un extrait sec de Passiflora incarnata L. a déjà démontré un intérêt dans le traitement des symptômes anxieux.

Que nous apporte cet article ?

Cet article montre qu’une médication à base d’extrait sec de Passiflora incarnata L. semblerait avoir sa place dans la prise en charge du sevrage des benzodiazépines.

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :