Une rhabdomyolyse d’origine peu commune : la pneumonie à Mycoplasme pneumoniae

Précédent
Laurent Truffaut(1), Caroline Vincent(1), Yves Coyette(2), Pierre Hanotier(2) Publié dans la revue de : Décembre 2018 Rubrique(s) : Infectiologie

Résumé de l'article :

Nous rapportons le cas d’une patiente de 97 ans atteinte d’une pneumonie hypoxémiante à Mycoplasme pneumoniae compliquée d’une rhabdomyolyse majeure. Le diagnostic est basé sur le tableau clinique associé à la sérologie en ayant exclu les autres étiologies évidentes de rhabdomyolyse. L’évolution clinique et biologique est rapidement favorable après une antibiothérapie ciblée. Nous rapportons une étiologie peu commune de rhabdomyolyse dans une unité de Gériatrie et motivons à rechercher et traiter les bactéries atypiques quand le tableau clinique et radiologique l’évoque.

Que savons-nous à ce propos ?

L’infection à Mycoplasme pneumoniae est ubiquitaire, sporadique et décrite dans toutes les tranches d’âge. L’évolution est le plus souvent favorable sans traitement.

Que nous apporte cet article ?

Nous rapportons une étiologie peu commune de rhabdomyolyse d’origine infectieuse dans le cadre d’une pneumonie à Mycoplasme pneumoniae chez une patiente de 97 ans suivi d’une évolution favorable avec une antibiothérapie ciblée.

Mots-clés

Rhabdomyolyse, infection à bactéries atypiques, Mycoplasme pneumoniae, pneumonie

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :