Une hernie discale lombaire ventrale, une topographie et présentation atypique

Précédent
Olivier Raskin, Ludovic Kaminski Publié dans la revue de : Mai 2022 Rubrique(s) : Chirurgie orthopédique et traumatologie

Résumé de l'article :

Les lombalgies aiguës représentent un motif récurrent de consultation aux urgences et en médecine générale. Elles sont pour la grande majorité bénignes et peuvent être qualifiées de «communes». Parmi toutes les étiologies retrouvées, les hernies discales lombaires font partie des plus fréquentes. Ces dernières peuvent entrainer une lombalgie pure mais la plupart du temps une radiculopathie y est associée. Nous décrivons ici un cas de hernie discale antérieure provoquant un effet de masse sur le muscle psoas et aboutissant à une cruralgie par un mécanisme inhabituel. L’évolution clinique du patient sera comparable à celle de la majorité des autres hernies discales et le patient en guérira sans la nécessité de traitement invasif.

Que savons-nous à ce propos ?

Les hernies discales lombaires font parties des causes les plus fréquentes de lombalgies et leur prise en charge en médecine de première ligne doit être connue. Si elles sont bénignes pour la plupart, une anamnèse et un examen clinique attentifs sont nécessaire afin d’exclure des signes d’alarmes (redflags).

Au vu de leur histoire naturelle évoluant dans la majorité des cas vers une régression spontanée des plaintes, le premier choix thérapeutique reste un traitement médical. L'étude topographique des hernies discales lombaires tend à montrer que les hernies lombaires hautes ont tendance à être plus latérales que les hernies lombaires basses, plutôt postéro-médianes.

Les hernies discales ventrales symptomatiques ne sont que peu décrites dans la littérature.

Que nous apporte cet article ?

Le cas clinique décrit ici rapporte une hernie discale lombaire symptomatique adoptant une position ventrale ce qui n'est que peu décrit dans la littérature.

En dehors d'apporter un nouveau diagnostic différentiel aux lombo-cruralgies, il est intéressant d'un point de vue sémiologique en raison de sa corrélation anatomo-clinique. La douleur n'est pas ici provoquée par une irritation radiculaire mais bien musculo-tendineuse. Cette hernie semble avoir une évolution naturelle vers la régression spontanée tout comme la majorité des hernies discales.

Mots-clés

Hernie discale lombaire, cruralgie, radiculopathie, lombalgie

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure