Syndrome des anticorps antiphospholipides, une cause méconnue d’accidents thrombotiques multiples et variés

Précédent
Camille Desender (1), Pascal Fajardo (2), Nicolas Eppe (3), Fleur André-Mathieu (4), Ludivine Hougardy (5) Publié dans la revue de : Octobre 2022 Rubrique(s) : Cas cliniques

Résumé de l'article :

Le syndrome des anticorps antiphospholipides est un désordre thrombotique acquis auto-immun décrit depuis 1906 et dont la prévalence est de 40 à 50 pour 100.000 personnes. La physiopathologie, complexe, reste encore mal comprise actuellement. L’ensemble des organes peut être touché. Les symptômes sont très variés et en relation avec des événements thrombotiques ou thrombo-emboliques multiples. Ces évènements découverts chez des patients jeunes, doivent nous faire envisager ce diagnostic, en ce compris les événements obstétricaux. La morbi-mortalité du syndrome des anticorps antiphospholipides en fait une urgence diagnostique et thérapeutique.

Que savons-nous à ce propos ?

Le syndrome des anticorps antiphospholipides est une maladie à la physiopathologie complexe. La grande variabilité de présentation clinique rend ce diagnostic difficile en pratique clinique. Pourtant celui-ci est essentiel afin de prévenir la morbi-mortalité importante qui lui est associée.

Que nous apporte cet article ?

Cet article nous illustre, au travers d’un cas clinique, le caractère atypique et multifocal des événements thrombotiques dans le SAPL. Nous rappelons aussi les critères diagnostiques permettant d’évoquer puis de confirmer la présence d’un syndrome des anticorps antiphospholipides.

Mots-clés

Anticorps antiphospholipides, Thromboses artérielles et veineuses, présentation atypique

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure