Résistance multiple aux antiagrégants plaquettaires

Précédent
Silvio Wallemacq1A, Mohamed Ben Yedder1A, Patrick Timmermans1A, Jérémie Gras2A, Vincent Haufroid2B, Benjamin Hennart2C, Cédric Hermans3B Publié dans la revue de : Novembre 2020 Rubrique(s) : Cas cliniques

Résumé de l'article :

La double antiagrégation plaquettaire (aspirine et clopidogrel, ticagrelor ou prasugrel) est la thérapie standard dans la prévention de la thrombose de stent après angioplastie coronaire. Cependant, des complications cardiovasculaires peuvent survenir malgré cette bithérapie. En particulier, la résistance au clopidogrel a été la plus étudiée. Certains cas de résistance aux autres antiagrégants plaquettaires, comme le prasugrel et le ticagrelor, ont été récemment rapportés. Des tests de laboratoire ont été développés afin d'évaluer le degré d'inhibition plaquettaire sous traitement, mais l'utilité de ces tests reste controversée en pratique clinique.

Mots-clés 

Antiagrégants plaquettaires, résistance, clopidogrel, Multiplate analyzer

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure