Les dissections spontanées des artères coronaires (SCAD) : rapport de cas et revue de la littérature

Précédent
Merveil Ndongala1, Christophe Laruelle2 Publié dans la revue de : Juillet 2022 Rubrique(s) : Cas cliniques

Résumé de l'article :

L’infarctus du myocarde est consécutif à une sténose/obstruction des artères coronaires, le plus souvent secondaire à l’évolution d’une maladie arthérosclereuse avec ruptures/érosions des plaques d’athéromes formées. Dans certains cas, l’infarctus du myocarde est secondaire non pas à l’évolution d’une maladie athéroscléreuse mais à la sténose des artères coronaires suite à la dissection de la paroi de celles-ci survenant dans une population sans important facteur de risque cardiovasculaire.

Cet article illustre, à partir de trois cas pris en charge dans notre institution, la présentation et l’état actuel de nos connaissances d’une cause atypique d’infarctus du myocarde, la dissection spontanée des artères coronaires (Spontaneous Coronary Artery Dissection, SCAD).

Que savons-nous à ce propos ?

La dissection spontanée des artères coronaires est une cause sous diagnostiquée d’infarctus du myocarde touchant principalement une population jeune et féminine avec de faibles facteur de risque cardiovasculaires.

Que nous apporte cet article ?

Cet article résume les connaissances actuelles à propos de la dissection spontanée des artères coronaires et a pour but de sensibiliser le corps médical à cette pathologie méconnue.

Mots-clés

Dissection spontanée des artères coronaires, infarctus du myocarde, cas clinique

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure