L'erreur de diagnostic en médecine d'urgence - son incidence et ses causes

Précédent
Emilie Jacques, Jean-Marie Jacques Publié dans la revue de : Octobre 2020 Rubrique(s) : Médecine d’urgence

Résumé de l'article :

Poser un diagnostic correct est une tâche extrêmement complexe et susceptible d'erreur, pour tout médecin mais encore davantage dans le contexte de la médecine d'urgence. Pour éviter ces erreurs, il est essentiel d'en comprendre les causes et ainsi être capable de prendre les mesures adéquates pour les prévenir. La majorité des erreurs surviennent durant le travail de réflexion lors du processus diagnostique, causées par des biais cognitifs, influencées également par des causes systémiques (communication, travail en équipe, ...).

Que savons-nous à ce propos ?

En médecine d'urgence, l'erreur de diagnostic survient dans 10 - 15% des cas, souvent méconnue mais potentiellement grave. Pourtant, l'erreur de diagnostic, pendant de nombreuses années, a été peu abordée au sein du mouvement global d'amélioration de la qualité et de la sécurité du patient.

Que nous apporte cet article ?

Une définition de l'erreur diagnostique, centrée sur le patient est détaillée. Les facteurs individuels (biais cognitifs) et systémiques qui peuvent conduire à l'erreur durant le processus diagnostique sont explicités.

Mots-clés

Erreur de diagnostic, biais cognitif

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :