Le retour à domicile après une chirurgie cardiaque

Précédent
E. Navarra Publié dans la revue de : Décembre 2016 Rubrique(s) : Cardiologie
Télécharger le pdf

Résumé de l'article :

Le retour à domicile est un moment très important après une chirurgie cardiaque et correspond au retour à la vie normale et aux activités quotidiennes pour le patient. Une fois la phase péri-opératoire passée, après une période de convalescence, le patient va se retrouver très brutalement "démédicalisé". Le rôle de l'information fournie au patient durant son séjour et la coopération entre le médecin traitant, le cardiologue et le chirurgien est alors fondamentale.

Article complet :

Tout doit être fait pour diminuer au maximum le taux des complications et accélérer le retour à la vie normale et aux activités quotidiennes. Pour une prise en charge optimale, il faut tenir compte de plusieurs facteurs tels que l’état préopératoire, le type d’intervention, les complications péri et post-opératoires, la situation sociale, l’état psychologique du patient. Chaque patient répond de manière différente à la chirurgie et la reprise après une opération du cœur est spécifique par rapport à la procédure chirurgicale. Malgré ces différences, cependant, certaines généralisations peuvent être faites.

 

IL EST NORMAL DE...

- Ne pas avoir beaucoup d’appétit. De nombreux patients remarquent que leur sens du goût est diminué ou presque absent. Cela reviendra. Certains patients se plaignent également de nausées à l’odeur de la nourriture une semaine ou deux après la chirurgie.

- Avoir un peu d’œdème des membres inférieurs, surtout si vous avez une incision dans la jambe. Cette jambe aura tendance à gonfler. Élever les jambes aidera. Porter le bas de contention élastique si prescrits. Avoir des difficultés à dormir la nuit. Prendre une pilule d’antidouleur aide parfois.

- Avoir des problèmes de constipation. Utiliser un laxatif de votre choix et ajouter plus de fruits, de fibres et jus dans l’alimentation aide parfois.

- Avoir des sautes d’humeur et se sentir déprimé.

- Avoir une bosse au sommet de votre incision. Cela va disparaitre avec le temps.

- Percevoir un bruit de cliquetis occasionnel ou une sensation dans la poitrine dans les premiers jours après la chirurgie. Ceci devrait se produire moins souvent avec le temps et disparaitre complètement dans les deux premières semaines. Si cela empire, il faut appeler le chirurgien.

- Avoir des douleurs musculaires au niveau des épaules et le haut du dos entre les épaules. Si une artère mammaire a été utilisée pendant la chirurgie, vous pouvez rencontrer des douleurs à la gauche de votre incision.

Soins de plaies

Après la sortie, il faut laver les plaies avec un savon doux et de l’eau chaude. Éviter de frotter vigoureusement.

- Pansement sec et iso Bétadine dermique

- Ne pas appliquer de lotions, crèmes, huiles ou poudres

- Informez le chirurgien si vous remarquez un des éléments suivants :

- Augmentation de la sensibilité de la ligne d’incision

- Augmentation de rougeur ou un gonflement autour des bords de la ligne d’incision

- Drainage de liquide

- Fièvre persistante

 

IL N'EST PAS NORMAL DE...

- Avoir une douleur thoracique (angine-like) semblable au pré-op

- Frissons ou fièvre persistante > 38°

- Crachats de sang rouge vif

- Évanouissements

- La fréquence cardiaque plus rapide que 150 battements / minute avec un essoufflement ou une fréquence cardiaque irrégulière (FA? tamponnade?)

- L’apparition des nausées, des vomissements ou de la diarrhée

- Douleur abdominale sévère

- Essoufflement non soulagé par le repos ou une faiblesse soudaine dans les bras ou la jambe (exclure épanchement pleural ou tamponnade)

- Maux de tête sévères

 

CORRESPONDANCE

Dr Emiliano Navarra
Cliniques universitaires Saint-Luc
Chirurgie cardiovasculaire et thoracique
Avenue Hippocrate 10
B-1200 Bruxelles

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :