Le potentiel thérapeutique des « Ciseaux Moléculaires » : perspectives du Prix Nobel de chimie 2020

Précédent
Nathalie Lannoy, Cédric Hermans Publié dans la revue de : Novembre 2020 Rubrique(s) : Prix Nobel

Résumé de l'article :

Le prix Nobel de chimie 2020 a été décerné à deux généticiennes, l’une française, Emmanuelle Charpentier, l’autre américaine, Jennifer Doudna pour la mise au point des « ciseaux moléculaires CRISPR-Cas9 ». Véritable innovation dans le domaine de la biologie moléculaire, cet outil peut facilement, rapidement et à moindre coût éditer le génome, en principe, de n’importe quelle cellule. Son utilisation dans tous les domaines du vivant permet des applications scientifiques, médicales, agronomiques et industrielles pour le meilleur ou pour le pire.

Mots-clés 

CRISPR-Cas9, ciseaux moléculaires, édition du génome

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure