La gériatrie, essor d’une « jeune » spécialité

Précédent
Thibaud De Blauwe Publié dans la revue de : Janvier 2020 Rubrique(s) : Gériatrie

Résumé de l'article :

Bien avant nous, les Égyptiens, les Grecs puis les érudits moyenâgeux se sont intéressés aux pathologies et autres maux de la vieillesse. Au-delà d’un bref résumé de l’histoire de la gériatrie, cet article propose une réflexion sur l’origine de cette jeune discipline. Elle a pris son essor en peu de temps en proposant des innovations notamment dans la prise en charge du patient âgé fragile et de son entourage, dans la création d’un programme de soins et de partenariats, mais aussi dans l’intégration de la multidisciplinarité et de l’interdisciplinarité. De multiples domaines sont en pleine évolution comme la sarcopénie, la fragilité ou encore la prise en charge du patient âgé aux urgences. Quel avenir pour la gériatrie ? Cet article passera en revue ses innovations et l’évolution de sa structure, avant de s’intéresser aux problématiques actuelles qui demeurent : les urgences pour le patient âgé ou encore la liaison externe. Un point sera également consacré au manque d’attrait des étudiants médecins pour la gériatrie, à l’heure où les effectifs manquent cruellement.

Mots-clés 

Gériatrie, histoire, ligne du temps, interdisciplinarité

Que savons-nous à ce propos ?

La gériatrie est une discipline jeune, en pleine évolution, alors qu’elle nous vient des prémisses de l’Histoire. Elle a été la première à intégrer la multidisciplinarité et l’interdisciplinarité, à organiser un vaste programme de soins et à établir de nombreux partenariats (ce qu’elle continue de faire). Malgré tout, peu d’étudiants et de médecins se destinent à cette discipline. Une pénurie est annoncée dans les prochaines années. Beaucoup de questions se posent quant à son devenir et à l’optimisation de la prise en charge du patient âgé hospitalisé.

Que nous apporte cet article ?

Cet article propose une ligne du temps des événements marquants ayant ponctué l’évolution de la gériatrie de l’Antiquité à nos jours, mais aussi une réflexion sur l’histoire de cette discipline dans le monde et sur le concept de la vieillesse. Il expose le problème actuel du manque de vocations et la probable pénurie prochaine de gériatres et propose des pistes pour y remédier. Enfin, il expose des défis comme la révision de la formation des « big G » ainsi que la prise en charge du patient âgé en salle d’urgences.

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :