Innovations 2020 En chirurgie orthopédique et traumatologie

Précédent
Xavier Libouton*, Nathalie Pireau*, Robin Evrard*, Emmanuel Thienpont*, Daniel Morcillo, Loic Thoreau, Maïte Van Cauter, Vincent Druez, Jean-Emile Dubuc, Maxime Bonnelance, Nadia Irda, Ludovic Kaminski, Simon Vandergugten, Alin Sirbu, Karim Tribak, Dan Pu Publié dans la revue de : Février 2021 Rubrique(s) : Chirurgie orthopédique et traumatologie

Résumé de l'article :

Quatre thématiques ont éclairé l’année 2020 : de nouvelles perspectives en chirurgie d’arthroplastie du genou, l’apport de l’impression 3D métal dans le développement d’implants en chirurgie des sarcomes, l’intérêt de la latéralisation du centre de rotation dans la chirurgie prothétique inversée de l’épaule et enfin l’apport de la microchirurgie dans les pertes de substance osseuses.

La réalisation d’une arthroplastie de genou résulte malheureusement encore pour 20% des patients dans un résultat peu satisfaisant. Les progrès en matière de tribologie et de fixation des implants ont permis de s’écarter d’une approche purement mécanique et de développer de nouvelles stratégies de resurfaçage respectant l’anatomie native du patient et visant un alignement cinématique, susceptible de recréer le mouvement naturel de l’articulation et son équilibre ligamentaire. Ceci conduit au développement d’implants personnalisés et de techniques de poses ultra précises, assistées par navigation et robot.

En chirurgie oncologique, certaines résections tumorales conduisent à des reconstructions difficiles, en partie liées aux particularités anatomiques et marquées par un taux de complications et de faillites mécaniques important. La technologie d’impression 3D métal permet de concevoir des implants en titane poreux, miroir de la perte de substance, et dont la fixation stable peut-être anticipée dès la conception, facilitant le geste de reconstruction et offrant des perspectives mécaniques durables.

La réalisation d’une arthroplastie d’épaule inversée, indiquée dans l’omarthrose associée à une rupture de coiffe, amène à une médialisation du centre de rotation glénohuméral. Cette médialisation conduit à un conflit avec l’omoplate et à la faillite de l’arthroplastie. Des techniques par augmentation métallique ou par greffe osseuse permettent de latéraliser le centre de rotation et de prévenir ces complications.

Enfin, face à des défects ostéo-tissulaires vastes avec un retentissement fonctionnel important, l’utilisation de greffons vascularisés autologues de différents types offre une solution chirurgicale en permanente évolution avec l’apport récent de la supermicrochirurgie.

Mots-clés 

Arthroplastie du genou sur mesure, robotique, planification scanner, alignement cinématique du genou, Impression 3D, chirurgie sarcome du bassin, prothèse épaule inversée, reconstruction par allogreffe, greffes vascularisées, supermicrochirurgie

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :