Doit-on opérer tous les nodules thyroïdiens de plus de 3 cm de diamètre ?

Précédent
Rébecca Fischler, Bernard Corvilain Publié dans la revue de : Mars 2019 Rubrique(s) : Session de Thyroïdologie

Résumé de l'article :

En dehors de la présence d’un syndrome compressif, il n’y a pas de raisons objectives de proposer une résection chirurgicale de principe basée sur la taille seule pour les nodules de grande taille (3-4 ou 5 cm) cytologiquement bénins. Une grande taille ne semble en effet pas être un facteur de risque de malignité ni entrainer un nombre significativement plus grand de faux négatifs à la ponction. Seule une apparence échographique suspecte semble augmenter de manière significative le risque de faux négatifs et devrait faire envisager dans certains cas une ponction de contrôle ou une chirurgie diagnostique.

Que savons-nous à ce propos ?

Des données conflictuelles existent dans la littérature quant à l’opportunité de proposer une chirurgie systématique au patient avec nodule thyroïdien > 3 cm

Que nous apporte cet article ?

Une méta-analyse récente nous montre que la grande taille d’un nodule ne semble pas être un facteur de risque de malignité ni entrainer un nombre significativement plus grands de faux négatifs à la ponction. Une chirurgie de principe ne doit donc pas être proposée.

Mots-clés 

Nodule thyroïdien de grande taille, ponction à l'aiguille fine, faux négatifs

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :