Dispositifs cardiaques implantables : apport de l’imagerie médicale

Précédent
Xavier Hamoir (1), Vincent Hamoir (2), Nathalie Pruvost (2), Jacques Kirsch (1) Publié dans la revue de : Avril 2018 Rubrique(s) : Cardiologie et Imagerie médicale

Résumé de l'article :

L’objectif de cet article est de préciser la contribution de l’imagerie dans le suivi des pacemakers et défibrillateurs implantables. La mise en place de ces appareils nécessite un contrôle radiographique en post-procédural immédiat afin de s’assurer du bon positionnement des sondes et de l’absence de complication. Ces images serviront de référence pour les contrôles radiographiques à moyen et long terme, permettant parfois de détecter des anomalies pouvant expliquer certains symptômes ou troubles électriques apparaissant occasionnellement lors du suivi. Il pourra être utile alors, dans certains cas, de réaliser en complément un scanner et/ou une échographie doppler.

Que savons-nous à ce propos ?

Les radiographies du thorax réalisées dans le cadre du suivi des stimulateurs cardiaques sont des examens fréquemment réalisés en routine clinique mais peu de médecins spécialistes y compris les radiologues sont capables de déceler toutes les complications visibles en imagerie.

Que nous apporte cet article ?

Dans le cadre du suivi des stimulateurs cardiaques, il rappelle la sémiologie normale et pathologique en radiographie conventionnelle du thorax et nous précise le rôle éventuel de l’échographie et du scanner

Mots-clés

Stimulateur cardiaque, dispositif cardiaque implantable, pacemaker, défibrillateur, imagerie médicale, radiographie

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :