Taux de survie à moyen terme de la cupule à double mobilité Polarcup® dans l’arthroplastie primaire de hanche

Précédent
Juan Toussaint (1), Julien Vanderplasschen (1), Didier Postlethwaite (2) Publié dans la revue de : Octobre 2022 Rubrique(s) : Orthopédie et Traumatologie

Résumé de l'article :

Le but de cette étude est d’évaluer la survie à moyen terme d’une cupule à double mobilité (D.M.) de nouvelle génération : Polarcup® (Smith&Nephew, Fort Worth, Texas) dans l’arthroplastie primaire de hanche au sein d’une population âgée de plus de 70 ans (l'âge moyen de notre cohorte est de 80 ans). En comparaison avec d’autres études, nos résultats sont similaires en termes de taux de survie d’implant à moyen terme (100% à 9 ans de follow-up pour notre étude concernant les cotyles D.M. avec néanmoins 9 fractures péri-prothétiques du fémur à distance de l’opération). Ce type de cupule est indiqué chez les patients ayant un risque élevé de luxation, patients avec un âge élevé (> 70 à 75 ans), pathologies neurologiques, alcoolisme, faible trophicité musculaire, reprise de prothèse et pathologie tumorale nécessitant un cimentage de la cupule dans un anneau de reconstruction type croix de Kerboull. Des problèmes d’usure sont survenus au début de l’utilisation des cotyles D.M. de première génération car l’état de surface et la géométrie du col prothétique interviennent dans ces phénomènes d’usure, amenant à privilégier actuellement des tiges avec cols lisses dépourvus d’encoche d’extraction et de polyéthylène hautement réticulé. Actuellement, malgré un taux d’usure et de survie comparable au polyéthylène fixe, le risque de luxation intra-prothétique (2%) propre à ce type d’implant, doit rendre leur indication prudente notamment chez les sujets jeunes et actifs (1). Une utilisation plus répandue chez les patients de plus de 70 ans confortée par la réduction significative du risque de luxation et des résultats de survie des implants D.M. de nouvelle génération à moyen terme très favorable comme le démontre le registre australien 2021 pourrait amener à un avantage économique conséquent (2).

Que savons-nous à ce propos ?

Les cupules à double mobilité de nouvelle génération utilisant un poly-éthylène hautement réticulé dont fait partie le cotyle Polarcup® (Smith&Nephew, Fort Worth, Texas) couplé à l’utilisation d’une tige fémorale à col lisse ont une longévité supérieure aux cupules à D.M. d’ancienne génération.

Que nous apporte cet article ?

Les résultats encourageant en termes de longévité à moyen terme comme repris dans le registre australien 2021 (fig. 6 et 7) et de réduction significative du risque de luxation (fig. 8) pourraient amener les cupules D.M. de nouvelle génération à une utilisation plus répandue en arthroplastie primaire de hanche chez les plus de 70 ans amenant à une économie de soins de santé.

Mots-clés

Arthroplastie de hanche, double mobilité, taux de survie, avantage économique

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure