L’éosinopénie sévère ou la mise en évidence fortuite d’un potentiel marqueur diagnostique du COVID-19

Précédent
Fabio Andreozzi1, Jean-Cyr Yombi2, Cédric Hermans1 Publié dans la revue de : Octobre 2020 Rubrique(s) : Ama Contacts

Résumé de l'article :

En Mars 2020, nous étions confrontés aux prémices de la pandémie COVID-19. Les délais de réponse d’identification du SARS-Cov-2 par RT-PCR sur frottis nasopharyngé d’au moins 24 heures rendaient difficile le diagnostic rapide chez de nombreux patients. La capacité de détecter de manière précoce et sensible les anomalies pulmonaires liées à l’infection COVID-19 a conféré un rôle important au scanner thoracique dans l’attente des résultats du frottis.

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :