Innovations en dermatologie : que retenir de 2017 ?

Précédent
Marie Baeck, Caroline Colmant, Laurence de Montjoye, Pierre-Dominique Ghislain, Anne Herman, Bernard Leroy, Chloé Algoet, Alison Coster, Liliane Marot, Isabelle Tromme Publié dans la revue de : Février 2018 Rubrique(s) : Dermatologie

Résumé de l'article :

Le monde des biologiques continue d’évoluer rapidement et de se diversifier tant du point de vue des cibles thérapeutiques, des molécules disponibles, mais également des indications. Notamment, le traitement de la dermatite atopique sévère va considérablement changer en 2018 avec l’arrivée du dupilumab, un anti-IL-4 et IL-13 qui a montré une efficacité assez remarquable dans les études cliniques de phase III. Dans le pemphigus également, le rituximab permet une rémission clinique chez de nombreux patients.

En oncologie et en particulier dans l’actualité du mélanome, notons la publication de la 8e classification AJCC avec comme principal changement par rapport à l’édition précédente (2009) une limite plus stricte sur le Breslow des mélanomes de stade T1a (limite à 0,8 mm versus 1mm précédemment). Ce sont par ailleurs les capteurs de glycémie qui font la une de l’actualité en allergologie. En effet, depuis leur introduction, les cas d’allergie de contact se multiplient. L’allergène en cause serait un acrylate présent au niveau de la partie adhésive de l’électrode.

Mots-clés

Psoriasis, dermatite atopique, eczéma de contact, capteurs de glycémie, DRESS, IL-4, IL-13, IL-17, mélanome

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :