Évolution de l’équilibre glycémique et de la qualité de vie du patient diabétique après utilisation du système flash d’auto-surveillance de la glycémie, une étude prospective de 248 patients

Précédent
Stéphanie Rouhard, Vanessa Preumont Publié dans la revue de : Mars 2019 Rubrique(s) : Session de Diabétologie

Résumé de l'article :

Nous avons évalué à moyen terme, dans une population de diabétiques de type 1 suivie aux Cliniques universitaires Saint-Luc, l’impact de l’instauration du FreeStyle Libre (FSL) sur l’équilibre glycémique, le nombre d’hypoglycémies et la satisfaction des patients par rapport à la technique.

Nous avons inclus 248 patients et les avons suivis jusqu’à 6 mois après la mise en place du FSL. L’HbA1c de départ était de 8.1 ± 1.3 %.

Nous mettons en évidence une amélioration significative de l’HbA1c à 6 mois, d’autant plus importante que le diabète était mal équilibré à l’inclusion. Le nombre de contrôles quotidiens se majore significativement suite à l’instauration de la nouvelle technique. Nous notons une corrélation entre le nombre de scans et le temps passé dans la cible. Le nombre d’hypoglycémies est cependant majoré à 3 et 6 mois, malgré la diminution des doses d’insuline. Le score de satisfaction par rapport à la technique d’autocontrôle augmente significativement, surtout si cela s’accompagne d’une amélioration du contrôle glycémique. Le score de comportement face aux hypoglycémies s’améliore également, sans changement du score de crainte par rapport à la survenue d’hypoglycémies.

L’utilisation du FSL s’accompagne d’une amélioration de l’équilibre glycémique chez les diabétiques de type 1 inclus, surtout s’ils sont mal équilibrés, du fait d’une meilleure compliance aux autocontrôles. La satisfaction des patients par rapport à la technique est meilleure et ils adaptent moins leur comportement pour éviter, dans la vie de tous les jours, la survenue d’une hypoglycémie.

Que savons-nous à ce propos ?

Le FreeStyle Libre est le premier représentant d’une nouvelle catégorie de dispositif de mesure du taux de glucose interstitiel, disponible sur le marché belge et pris en charge par les mutuelles depuis 2016.

Que nous apporte cet article ?

Cette étude veut évaluer son impact à moyen terme sur l’équilibre glycémique, la compliance et la satisfaction des patients diabétiques de type 1.

Mots-clés 

Diabète, autosurveillance glycémique, technologie flash

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :